JSK : Aït Djoudi : «Le moral des joueurs n’est pas affecté»

JSK : Aït Djoudi : «Le moral des joueurs n’est pas affecté»

ait_djoudi_356475247.jpgQuelques heures après le match gala face à Hassania Agadir, l’entraîneur en chef de la JSK, Azzedine Aït Djoudi, est revenu en détail sur la prestation de ses joueurs. A ses yeux, il estime que cette défaite n’est pas la fin du monde, du moment qu’il ne s’agit que d’une rencontre amicale avec nos voisins marocains. Toutefois, cela ne l’a pas empêché de prendre note, histoire de revoir certaines lacunes durant la semaine, avant d’affronter l’ESS. Pour lui, ce match fut un excellent test pour ses hommes avant la 8e journée de Ligue 1.

«Face à Sétif, ce sera une autre motivation»

Dans un premier temps, le coach kabyle nous dira : «Nous avons certes perdu, mais je pense que cela n’aurait rien changé si nous avions gagné, car ce n’est qu’un match gala. Nous nous sommes déplacés ici à Agadir pour nous préparer au prochain rendez-vous du championnat. C’est pour vous dire que le moral des joueurs n’est pas affecté, après cette défaite. On s’est bien défendus, notamment en première période, où on s’est créés de nombreuses occasions. Je dirais que face à Sétif, ce sera une autre paire de manches. Les joueurs savent que c’est un match différent, donc la motivation ne sera pas la même.»

«Cette défaite ne remettra pas en cause nos objectifs»

Avant d’ajouter : «Cette défaite ne remettra pas en cause nos objectifs. Nous sommes actuellement 2e au classement et nous jouerons les premiers rôles à fond. Aujourd’hui, nous avons pu mettre une équipe compétitive qui aura son mot à dire dans un avenir proche. Nous avons aussi réussi à faire revenir nos supporters au stade, chose qui n’a pas existé ces trois dernières années. C’est déjà une satisfaction pour nous. On essayera de poursuivre sur cette lancée, histoire de terminer dans le haut du tableau et pourquoi pas  terminer avec d’autres surprises.»

«L’important est d’avoir partagé la joie avec nos frères d’Agadir»

Dans ce même contexte, le coach kabyle nous ajouta : «L’important est d’avoir partagé la joie de nos frères d’Agadir. C’est vraiment des gens magnifiques et c’est un plaisir de se retrouver encore une fois. C’est d’ailleurs l’objectif de cette rencontre. Nous avons répondu favorablement à l’invitation de nos frères marocains, car on les estime beaucoup. Les joueurs ont eu la chance de découvrir cette ville magnifique et ça nous change quelque peu de la routine des entraînements. C’est ça notre but principal.»

«J’ai noté les lacunes à corriger avant samedi»

Le coach a tout de même pris note de certaines lacunes décelées, en nous confiant : «J’ai décelé des lacunes dans le jeu. Au retour, nous allons les corriger, car on n’aura pas beaucoup de temps avant le match contre Sétif. Les joueurs doivent assimiler rapidement mes consignes, car il y a parfois des déchets dans le jeu. Cela risque de nous jouer de mauvais tours prochaienemnt. Il est donc nécessaire d’améliorer tout ça, car toutes les rencontres sont importantes désormais. On sait qu’il n’y aura plus d’adversaires faciles.»

«Le programme de la semaine dévoilé»

Par la suite, le premier responsable du staff technique s’est exprimé sur le programme de la semaine, en prévision du match face à Sétif. Il a décidé d’accorder deux jours de repos à ses joueurs avant de reprendre le chemin des entraînements mercredi. Il nous dira : «Désormais, le programme de la semaine est connu. Les joueurs bénéficieront de quelques jours de repos, du moment que cela coïncidera avec l’Aïd. Nous avons décidé de reprendre du service ce mercredi. On aura par la suite deux jours de travail avant le match. Je pense que c’est amplement suffisant. On établira un programme spécifique pour que les joueurs soient au top physiquement.»

«Les joueurs doivent avoir la rage de vaincre sur le terrain»

En dernier lieu, Azzedine Aït Djoudi nous confia qu’il souhaite que ses joueurs aient la rage de vaincre dans les matchs car parfois, bien jouer ne suffit pas, en concluant : «Mentalement, je sais que mes joueurs sont motivés. Je souhaite maintenant qu’ils aient cette rage de vaincre dans les matchs pour aller de l’avant. Je leur ai expliqué que pour jouer les premiers rôles, il faut avoir du caractère. Ils doivent se défoncer et jusque-là, mon message a été bien assimilé.»

———

Hannachi l’a annoncé officiellement hier matin

«Hassania Agadir sera notre invité à l’ouverture du nouveau stade»

Le président Moh-Chérif Hannachi a annoncé officiellement que son club rendra la pareille à l’inauguration du nouveau stade de Tizi Ouzou. Le boss dira : «Hassania Agadir sera notre invité à l’ouverture du nouveau stade de Tizi Ouzou. Nous sommes vraiment reconnaissants envers ce club qui a choisi la JSK. C’est un honneur pour nous d’avoir partagé cette joie avec nos frères.»

——–

Les dirigeants l’ont reçu à l’hôtel

Après le match, le jeune supporter de la JSK a été reçu par les dirigeants du club, notamment Rachid Azwaw, Yarichène et l’entraîneur Aït Djoudi. Afin de s’assurer que ce jeune Kabyle ne manquera de rien pendant son séjour à Agadir, en lui permettant un bon retour au pays, les dirigeants ont ramassé une somme d’argent qui lui a été remise en main propre.

Le supporter des UKB chaleureusement accueilli à Agadir

Le seul supporter de la JSK appartenant au groupe des ultras, qui a fait le déplacement de Baba Hassen à Agadir, Hanine Hamissi, est arrivé jeudi soir dans cette ville pour assister au match HUSA-JSK. Ayant appris la nouvelle, les supporters amazigh ont chargé une personne d’aller le chercher à l’aéroport Mohammed-V en le prenant même en charge. Au stade, les supporters du HUSA lui ont réservé une place avec eux non sans l’assister pour accrocher la banderole ramenée d’Alger.

L’escale à Marrakech pour suivre le match Algérie Burkina-Faso

De retour par route à Casablanca, la délégation kabyle a marqué une halte à Marrakech. Les Canaris ont pu suivre le match Burkina Faso-Algérie, comptant pour les barrages au Mondial, et dîner sur place, avant de poursuivre la route jusqu’à Casablanca qu’ils ont rallié la nuit.

Les Kabyles dès aujourd’hui à Alger

C’est ce matin que les joueurs de la JSK regagneront le pays. Le vol d’Air Algérie devrait quitter Casablanca à 11h30 et atterrir à 13h30, au plus tard, à l’aéroport Houari-Boumediene. Un retour qui coïncidera avec l’Aïd qui sera célébré ce mardi. Pour cette occasion, les joueurs bénéficieront de 2 jours de repos supplémentaires. Il faudrait dire qu’au départ, le staff avait programmé une séance de travail pour lundi, avant que les joueurs ne demandent une journée de repos supplémentaire. Le staff a donc dû modifier le programme, histoire de permettre à ceux qui habitent loin de Tizi Ouzou d’aller voir leur famille.

Reprise mercredi à 16h

La reprise des entraînements est prévue pour ce mercredi à 16h. Au total, les camarades de Malik Asselah auront bénéficié de 3 jours de repos. Par la suite, les Canaris s’entraîneront durant deux jours, avant d’affronter la formation sétifienne, vendredi. Tous les joueurs seront concernés par la reprise et aucune absence ne sera tolérée, surtout pas à la veille d’un match aussi important.

Mise au vert à Amraoua jeudi soir

Pour ce qui est de l’habituelle mise au vert, celle-ci aura lieu jeudi soir. Contrairement au fois derniers, le staff a préféré convoquer les joueurs seulement 24 heures avant ce match, du moment que l’équipe vient de passer tout un week-end à Agadir. Il ne veut pas trop charger les joueurs. Toutefois, seuls les 18 convoqués passeront la nuit à Amraoua. La liste sera donc à nouveau modifiée avec le retour du capitaine Ali Rial.

Une cérémonie à l’honneur des Kabyles avant de quitter Agadir

Et pour terminer sur une bonne note, les Jaune et Vert ont été invités à un déjeuner, hier, avant de quitter Agadir. A cette occasion, les responsables du club marocain ont offert des cadeaux pour toute la délégation. Par la suite, le président Hannachi a été sollicité à donner son avis sur cérémonie.