JS Kabylie: A fond pour une nouvelle dimension

dimanche 19 mai 2019 à 10:03
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

M. Zeggai

Le projet relatif au renouveau de la JSK a commencé. Ceux qui ont enterré les Canaris ou ont douté des capacités de la nouvelle direction doivent refaire leurs calculs. Même si, par moments, le président Cherif Mellal est qualifié de « bouillant », qui a horreur de la langue de bois quand il s’agit de défendre les intérêts du club. Par ailleurs, il faut reconnaître qu’il y a un travail qui est en train de se réaliser pour permettre à la JSK de mettre fin à cette calamité dans la gestion et retrouver ses lettres de noblesse. Nous ne le répèterons jamais assez, Franck Dumas, l’entraîneur français, le président Cherif Mellal et ses proches collaborateurs ont métamorphosé la formation du Djurdjura, qui commence à retrouver son public. 

Les dirigeants sont parvenus, en un laps de temps assez court, à inculquer les véritables vertus de la JSK et sa mentalité. Face à l’USMA, le stade du 1er Novembre de Tizi-Ouzou s’est avéré exigu pour contenir les nombreux supporters. 

C’est le résultat d’une confiance née entre le staff technique et les responsables du club. Tout le monde tire dans le même sens pour la réussite de la JSK. Selon de nombreux observateurs, la nouvelle direction est sur la bonne voie car les choses ont évolué positivement. Le retour de la JSK sur la scène nationale est encourageant pour l’avenir. Après plusieurs années de disette, la formation de la Kabylie est en train de renaître et semble idéalement placée pour renouer avec la compétition continentale. C’est un exploit grandiose pour Cherif Mellal et ses assesseurs, qui ont eu la main heureuse en engageant Franck Dumais, lequel s’est bien adapté. Pourtant, les responsables de la JSK ont été confrontés à plusieurs obstacles. Il y a eu le conflit avec les membres du CSA qui ont inexplicablement choisi ce moment pour mettre leur grain de sel. 

Encore plus, Cherif Mellal est allé jusqu’à dénoncer l’attitude de trois membres du club sportif amateur, qu’il a accusés de comploter contre la direction. Pour lui et pour la plupart des fans, la réussite actuelle dérange certains intérêts. En effet, pour diverses raisons, en début de saison, les dirigeants ont tracé comme objectif le maintien du moment que le groupe était composé de jeunes joueurs sans expérience, ainsi que d’un nouvel entraîneur qui ne connaissait pas bien la mentalité des joueurs algériens et le championnat national. Mais, comme « l’appétit vient en mangeant », les responsables de la JSK ont décidé de revoir à la hausse leurs objectifs. Ce n’est pas par hasard si le team kabyle est aujourd’hui sur le podium. En tous les cas, à la JSK, on s’apprête à redonner une autre dimension au club. La signature de la convention de partenariat avec le club français de Clermont foot l’atteste amplement. La prochaine réception du nouveau stade, l’ouverture du centre de formation et le programme de prospection de nouveaux talents, confirment bien la politique de restructuration du club. La JSK est-elle alors de retour ? C’est la question qui se pose actuellement et qui aura une réponse dans un délai assez court. 

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
61 queries in 0,215 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5