Journée mondiale de la liberté de la presse : Drareni remet une lettre à Tebboune

Journée mondiale de la liberté de la presse : Drareni remet une lettre à Tebboune

Hier, le mercredi 3 mai 2023, le Président de la République Abdelmadjid Tebboune a présidé une cérémonie en l’honneur des journalistes au CIC d’Alger, pour célébrer la Journée mondiale de la liberté de la presse. A cette occasion on a vu le journaliste et l’ex-détenu d’opinion Khaled Drareni aux cotés du Chef de l’Etat. Le journaliste qui a publié via son compte Twitter, qu’il avait remis une lettre à Tebboune, en sa qualité de correspondant RSF au Nord Afrique, demandant la libération du journaliste emprisonné Ihsane El Kadi.

En effet, c’est dans un tweet publié hier, que le journaliste Khaled Drareni a expliqué sa rencontre avec le Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, en expliquant qu'”En ma qualité de Représentant de Reporters sans frontières (RSF) en Afrique du Nord, je serai porteur aujourd’hui d’une lettre officielle de mon organisation au Président de la république, dans laquelle nous appellerons à la levée des restrictions, à l’arrêt des atteintes et à la libération de Ihsane El Kadi.”

Concluant aussi qu’en cette occasion un plaidoyer public et institutionnel serait fait et dans lequel figure une série de demandes et de recommandations en ce qui concerne la situation de la presse en Algérie.

A LIRE AUSSI : Tebboune préside une cérémonie pour la Journée mondiale de la liberté de la presse

Khaled Drareni rappelle le rôle de RSF

Par ailleurs, le journaliste représentant de RSF en Afrique du Nord, a posté un nouveau tweet, en cette matinée du 4 mai 2023, rappelant qu’il “représente une ONG de défense des journalistes et de la liberté de la presse.” Mais aussi que quand une opportunité se présente “de faire passer un message centré sur cette mission, je la saisis, pour réclamer la libération de nos confrères, Ihsane El Kadi, mais aussi Mustapha Bendjama dont nous défendons la cause sans relâche et avec détermination.”

A LIRE AUSSI : Verdict affaire Ihsane El Kadi : condamnation à 3 ans de prison ferme

Il précise également qu’il respecte ceux qui un point de vue différent, en rappelant aussi que RSF, dont il est représentant plaide la cause des journalistes, en dénonçant quand il le faut et ne boudant pas les occasions de faire entendre leur voix.