Journée mondiale de la femme : Tebboune annonce la création d’un Prix national pour les femmes créatives

Le Chef de l’état, Abdelmadjid Tebboune a annoncé la création du Prix national pour les femmes créatives, dans les différents domaines, lors de la cérémonie en l’honneur des femmes algériennes, à l’occasion de la journée mondiale de la femme, en présence de membres du gouvernement.

« J’ai le plaisir d’annoncer, en cette occasion, la création d’un prix national dédié à la femme algérienne innovante et qui sera célébré chaque année pour encourager les femmes algériennes innovantes dans tous les domaines, en reconnaissance à leurs efforts et en valorisation de leurs compétences dans tous les domaines ».

Au cours de sa supervision d’une cérémonie officielle, pour la commémoration de la Journée internationale de la femme à Alger, sous le slogan: «Les femmes algériennes … travail et créativité», Abdelmadjid Tebboune a déclaré qu’ « il est reconnaissant du niveau de conscience politique et de courage que les femmes ont manifesté dans le mouvement populaire national historique et pacifique », Tebboune a ajouté « on est sur la voie d’un changement démocratique et de la construction du nouvel État que nous allons construire grâce à une constitution consensuelle qui rompt avec les pratiques passées ».

Tebboune a souligné que » le courage des femmes algériennes est attesté par l’histoire, de la résistance à la révolution de libération, en passant par la tragédie nationale et la décennie noire , au mouvement populaire béni ».

Le président a déclaré que » nous sommes en train de construire les bases de la nouvelle république en élaborant une constitution qui constitue une rupture avec les pratiques du passé, et les femmes ont un grand rôle à jouer pour la nouvelle Algérie ».

Le Président de la République a affirmé son engagement à œuvrer pour répondre aux exigences du mouvement de construire une république nouvelle, forte, juste et prospère dans laquelle tous les citoyens auront la place qui leur revient dans le contexte de la justice sociale, loin des pratiques qui ont presque détruit les fondations de l’État .