“J’ai l’impression de voir une autre face de l’Algérie”, Constance débarque en Kabylie

“J’ai l’impression de voir une autre face de l’Algérie”, Constance débarque en Kabylie

L’Algérie suscite l’intérêt de plus en plus de voyageurs, qui sont à la recherche d’une aventure atypique hors des sentiers battus. C’est le cas pour la voyageuse française Constance, connue sur les réseaux sociaux sous le nom de Moto d’homme.

Comme son nom l’indique, Moto d’homme est une adepte des voyages à moto. Et oui, cette femme s’est lancée le défi de faire le tour du bassin méditerranéen, seule et à deux roues.

La voyageuse française Constance arrive à Beni Yenni en Kabylie

Après avoir traversé l’Espagne pour rejoindre le Maroc, Constance a précédemment annoncé son arrivée en Algérie. Son périple dans le pays a commencé à Oran puis elle a rejoint la capitale Alger en compagnie d’autres motards algériens.

L’aventure de ce voyage se poursuit donc en Kabylie. D’ailleurs, la voyageuse française a fait part de son séjour à Ath Yenni, ou encore Beni Yenni, dans une nouvelle vidéo publiée sur ses réseaux sociaux. ” j’ai été si bien accueilli” a déclaré Constance dans sa vidéo, en faisant référence aux multiples plats servis à son arrivée dans la maison d’hôte, “le repas était excellent” a-t-elle commenté dans sa vidéo.

Par ailleurs, ce voyage était aussi l’occasion pour Constance de découvrir la spécialité de ce village de la Kabylie, notamment la création des bijoux traditionnels.

@motodhomme

📍 Beni Yenni, Kabylie 🇩🇿 La maison d’hôte Ogal, merci pour l’accueil 🙏

♬ Chill Vibes – Tollan Kim

Le voyage de Constance se poursuit à Bejaia

“Je suis très contente d’être arrivée en Kabylie” a annoncé la voyageuse qui déclare avoir l’impression de découvrir une autre face de l’Algérie, ” C’est l’Algérie, mais encore d’une autre façon, d’une autre façon de vivre, de voir les choses”.

La prochaine destination, en Kabylie, pour Constance est de visiter Béjaïa. Par ailleurs, dans une précédente annonce, Constance regrette le fait de ne plus avoir du temps pour pouvoir visiter le grand Sahara algérien, avant de reprendre sa route vers un nouveau pays.


| À LIRE AUSSI :

>> En solo, cette voyageuse française se lance le défi de traverser l’Algérie à moto
>> « J’ai tout quitté pour l’Algérie », l’aventurier Ben Blake explore le pays à deux roues