Italie : l’artiste algérien Massinissa Askeur décroche le Lion d’Or

Italie : l’artiste algérien Massinissa Askeur décroche le Lion d’Or

De nombreux ressortissants et artistes algériens ont réussi à se faire une place au niveau mondial et à décrocher les plus prestigieux trophées dans leurs domaines d’activités. Des prix et des titres qui témoignent de leurs talents, mais aussi de leurs compétences.

C’est le cas pour l’artiste d’origine algérienne Massinissa Askeur qui a récemment reçu un des trophées les plus prestigieux du domaine des arts abstraits. Et ce, pour l’ensemble de sa carrière.

L’artiste algérien Massinissa Askeur se distingue en Italie

En effet, il y a seulement quelques jours, Massinissa Askeur a décroché le Lion d’Or. Notamment, pour l’ensemble de sa carrière dans le domaine des arts abstraits. Plasticien et styliste, Massinissa tire son inspiration de l’art rupestre, de l’iconographie africaine, mais aussi des symboles amazighs.

En plus du Lion d’Or décroché en Italie, ce styliste algériens compte parmi les 500 artistes contemporains les plus influents selon “Artisti 22”. Massinissa Askeur est aussi le créateur de plusieurs œuvres à succès. Notamment, celles exposées à la Biennale de Venise et au Carrousel du Louvre en France. Des lettres en tifinaghe et arabe ou encore des symboles rupestres sont autant de formes qui se distinguent dans les réalisations de cet artiste, mais qui illustre aussi un intérêt pour les civilisations anciennes.

Lassinissa Askeur

L’une des œuvres de Massinissa Askeur

Qui est Massinissa Askeur, l’artiste algérien qui fait sensation en Italie ?

Né en 1987 en Algérie, où il a vécu jusqu’à l’age de 20 ans, Massinissa Askeur a parcouru l’Afrique du Nord, la Méditerranée et l’Europe en compagnie de son père. Et ce, avant de s’installer, en 2012, en Italie. Après avoir achevé ses études en sciences humaines, il décide de se lancer dans un projet ambitieux qui a donné naissance, en 2017, à sa propre collection de montres “Napoleon watches”.

Dans ce vaste domaine des arts, Massinissa s’intéresse aussi à la peinture. D’ailleurs, il a commencé à user de son pinceau dès son jeune âge en Algérie. Dès son arrivée en Italie, il commence à organiser des expositions privées. Et ce, pour se faire remarquer et dévoiler son talent et son art si différent pour la critique et le public.

En janvier dernier, Massinissa Askeur s’est distingué en duo avec le couturier italien Gianni Tolentino. Notamment, grâce à sa participation à la Fashion Week de Milan.

Massinissa askeur

Massinissa Askeur à la Fashion week de Milan 2023


| À LIRE AUSSI :

>> Festival de Cannes 2023 : le réalisateur brésilo-algérien Karim Aïnouz en lice pour la Palme d’Or
>> Japon : un film d’animation algérien primé au NIAFF 2023