Irlande-Algérie, demain à partir de 19h45 à Dublin : Un bol d’eire pour les Verts

Irlande-Algérie, demain à partir de 19h45 à Dublin : Un bol d’eire pour les Verts

29779_443601883792_121583493792_5614763_3302474_n.jpgOn est bien parti pour voir une Equipe nationale complètement remaniée lors de ce match amical contre l’Eire.

L’heure du test est arrivée pour Saâdane et ses poulains. Les Verts renouent demain soir avec la compétition, à l’occasion du match amical que disputera la sélection nationale face à l’Irlande.

Tous les regards des Algériens seront braqués vers le stade de Dublin qui abritera la rencontre à partir de 19h45. Les Algériens auront à découvrir le niveau de leur équipe à quelques jours du début du Mondial. La rencontre de demain s’annonce très importante pour l’Algérie.

Elle intervient d’abord à la fin de la première phase du stage de préparation, effectué à Crans Montana en Suisse. Après 15 jours de préparation en altitude, les Verts passeront, ainsi, un premier test face à une équipe irlandaise coriace dirigée par un certain Trapattoni.

Le coach national aura, ainsi, à évaluer le niveau de ses poulains et se faire une idée générale sur l’état de ses joueurs. En raison de la défection de quelques uns à ce match, Saâdane aura sous la main 20 joueurs.

Tant que les deux Fédérations se sont mises d’accord pour effectuer six changements durant les 90 minutes, le coach national aura ainsi une belle opportunité de faire tourner son effectif. Il aura une occasion de se faire une idée sur les nouveaux sélectionnés. C’est une aubaine qui se présente à ces derniers. Le trio Bougherra-Yebda-Antar Yahia ne prendra pas part à cette rencontre .

Mourad Meghni aussi. Les nouveaux joueurs tenteront certainement de saisir cette occasion exceptionnelle pour faire sortir leurs griffes.

La concurrence s’annonce donc rude en dépit du fait que les Verts opérationnels joueront sans aucune pression, puisque le joueur de champ devant être éliminé du Mondial vient d’être connu. Il s’agit de Mourad Meghni. Donc, chaque joueur et particulièrement les nouveaux, se déclare prêt à effectuer des efforts supplémentaires afin d’assurer sa place de titulaire.

C’est-à-dire qu’à l’exception d’un gardien de but qui doit quitter le groupe à l’issue du match contre l’Irlande, les autres joueurs de champ sont tous aptes à disputer le Mondial. Et une fois cette assurance d’être parmi les 23 acquise, chaque joueur pense à un second challenge: arracher sa place de titulaire.

On est bien parti pour voir une Equipe nationale complètement remaniée lors de ce match amical contre l’Eire. Le premier changement pourrait toucher d’abord le poste de gardien de but. Etant donné qu’il connaît bien les capacités de Lounès Gaouaoui et de Fawzi Chaouchi qui sont les deux premiers gardiens de la sélection, Rabah Saâdane peut, d’entrée, faire jouer Raïs M’bolhi et le remplacer par Zemmamouche.

Car, après la défection de Meghni, Saâdane aura à écarter un gardien de but pour arrêter la liste des 23.

La concurrence est déclenchée entre M’Bolhi et Zemmamouche. En défense, les Algériens vont découvrir une défense new look. Dans l’axe, Saâdane va certainement associer Halliche au nouveau visage qu’est Bellaid, tandis que Laïfaoui évoluera comme arrière droit et Belhadj dans son poste habituel d’arrière gauche. Il n’est pas à écarter de voir Mesbah faire son apparition lors de cette rencontre, à la place de Belhadj, en cours de jeu. La bataille s’annonce rude en milieu de terrain, et ce, malgré l’absence de Meghni et de Yebda.

Dans la récupération, Saâdane peut aligner pour la première fois la paire Mansouri-Lacen. Certes, le joueur du Racing Santander souffre légèrement d’une blessure, mais il n’hypothèque pas ses chances de jouer ce match.

Ziani peut évoluer aux côtés de Metmour dans le cas où ce dernier sera rétabli de sa blessure à la cuisse. Guedioura, Kadir et Boudebouz, qui revient d’une blessure, ne pourraient pas rentrer titulaires lors de cette rencontre, mais il n’est pas écarté de les faire rentrer au cours du match.

En attaque, c’est le duo Djebour-Ghazzel qui sera appelé à mettre le feu dans la défense adverse. Avec un tel dispositif, Rabah Saâdane va revenir à son schéma tactique qui est le 4-4-2. En dépit du résultat final de la rencontre, le coach aura son résultat à lui. Autrement dit, le résultat technique de ce match importe peu, et pour les joueurs et pour le staff technique, puisque l’important seraient les enseignements à tirer à l’issue de cette rencontre avec les imperfections et les lacunes à combler dans le futur.

Et ce sera durant le second stage prévu du 31 mai au 5 juin à Nuremberg (Allemagne), qui sera ponctué par un match contre les Emirats arabes unis. Comme souligné plus haut, le sélectionneur national s’en sortira avec un compte-rendu bien détaillé sur les capacités physiques réelles de son équipe ainsi que des individualités de ses joueurs qui seront mis à rude épreuve par la traditionnelle fougue irlandaise.

A noter, également, que la rencontre de demain est considérée comme le premier test international pour les Verts. Car, le match face à l’Eire n’a absolument rien à voir avec le contexte dans lequel s’est joué, à Alger, le dernier Algérie- Serbie. Les Verts sont entrés dans le vif du sujet et ils se sont préparés dans de bonnes conditions en prévision de cette rencontre. Sur ce point, le coach s’est dit satisfait du travail accompli à Crans Montana. D’ailleurs, il évalue le taux d’application du programme tracé à 80%.

«Nous avons bien travaillé, mais il y a eu des cas de blessures qui nous ont posés quelques difficultés et c’est ce qui s’est répercuté sur le plan technico-tactique. Ce sont les 20% qui restaient pour assurer le stage à 100%», remarque le coach national. En attendant les sorties officielles des Verts au Mondial, les Algériens poursuivront avec enthousiasme la sortie de demain, vendredi.

Tahar FATTANI

L’équipe nationale aujourd’hui en Irlande

La sélection algérienne conduite par le président de la FAF, Mohamed Raouraoua, quitte ce matin Crans Montana pour rejoindre Genève à 9h, (heure suisse). Une fois sur place, la délégation algérienne s’envolera deux heures plus tard sur Dublin à bord d’un vol spécial affrété par la Fédération irlandaise de football. Les Verts rejoindront directement leur hôtel à Dublin.

Irlande-Algérie en direct pour les Américains et les Anglais

Les publics anglais et américain auront, le 28 mai prochain, le loisir de découvrir l’Equipe nationale par le biais de leurs chaînes de télévision respectives. Car la rencontre amicale, Irlande-Algérie, qui aura lieu à Dublin, sera en effet retransmise sur la chaîne Sky Sport England et l’américaine Espn.

Quant à la communauté algérienne en France, elle peut, elle aussi, suivre la rencontre sur la chaîne cryptée Canal+.

2000 Algériens attendus à Dublin

Les supporters des Verts suivent leurs idoles. Après les avoir «accompagnés» en Suisse, les Algériens se préparent à «envahir» l’Irlande afin d’encourager et soutenir les coéquipiers du capitaine Yazid Mansouri. La Fédération irlandaise de football a réservé un quota très maigre aux supporters algériens, auxquels elle a accordé seulement 2000 places.

Selon les articles de presse, le nombre de supporters algériens qui se prépare à rejoindre l’Eire est beaucoup plus important que le nombre de places réservées aux fans des Verts. Les supporters qui pensent faire le déplacement à Dublin ne se limitent pas seulement à ceux résidant en la Grande-Bretagne, mais aussi ceux qui sont établis dans le Vieux Continent.