Internet: raccordement de plusieurs établissements via ALCOMSAT1

lundi 21 janvier 2019 à 13:56
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER – Le ministère de la Poste, des Télécommunications, des Technologies et du Numérique a initié un programme de grande envergure visant à interconnecter 27000 établissements scolaires et 4000 établissements sanitaires à travers le pays, a indiqué un communiqué de ce ministère.

Le ministère précise que cette connectivité sera assurée par l’Entreprise Algérie Télécom Satellite (ATS), grâce au satellite ALCOMSAT-1, mis en orbite par l’Agence Spatiale Algérienne (ASAL), afin de bénéficier des avantages d’une liaison satellitaire, notamment la « rapidité de déploiement, la haute disponibilité, et la bande passante garantie et mutualisée ».

Une opération qui est en adéquation avec l’engagement de l’Algérie pour la mise en œuvre des dix-sept objectifs établis par les Nations Unies dans son agenda 2030 « Objectifs de Développement Durable ».

Elle s’inscrit, aussi, dans le cadre de l’amélioration de l’accès aux services des secteurs de l’éducation nationale et de la santé publique, dont l’objectif est « de consolider et d’élargir le développement humain, à l’effet de satisfaire les besoins croissants de la population et de garantir la disponibilité de ces services dans toutes les régions du pays ».

La mise en place de ce nouveau réseau satellitaire, selon la même source, a pour objectifs de garantir l’équité et le service public de qualité pour optimiser les budgets de fonctionnement dédiés aux secteurs de l’éducation nationale et de la santé publique, en utilisant une gestion moderne, basée sur les outils TIC et de réduire la fracture numérique, en fournissant aux élèves des solutions modernes pour l’apprentissage.

Il vise également à bénéficier des services de l’intranet pour assurer la confidentialité des dossiers médicaux des usagers, d’ouvrir des perspectives pour le développement d’un contenu national, et de services à valeur ajoutée qui viendront s’y greffer, au profit des citoyens.

Il a pour objectif  de créer un environnement propice au développement des usages, afin de stimuler l’intégration des nouvelles technologies dans les usages quotidiens des deux secteurs.

Il convient de rappeler que le secteur de l’éducation nationale en Algérie compte plus de 8.451. 370 élèves et 700.000 employés, dont un tiers est localisé dans des zones rurales. Le secteur de la santé, quant à lui, compte plus de 49.750 médecins, avec une moyenne de 1 médecin spécialiste pour 1.413 habitants.

C’est « l’étendu de ces deux secteurs, ainsi que la volonté des pouvoirs publics de satisfaire les besoins croissants de la population, en matière de disponibilité des services de santé publique et d’éducation nationale, pour tous, dans les meilleures conditions, sur l’ensemble du territoire du pays, avec une prise en charge efficace des zones enclavées et des zones peu peuplées, qui a motivé le lancement de cette opération ».

Enfin, il est à noter que cette initiative fait partie des stratégies en matière de technologies de l’information et de la communication (TIC) et du e-gouvernement qui sont « des catalyseurs symbiotiques du développement durable », a relevé le communiqué du ministère, ajoutant qu’ »ensemble, ils ont le potentiel d’augmenter la productivité, stimuler la croissance économique et réduire la pauvreté ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
11 queries in 0,216 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5