Sahara occidental Aminatou, l'onde de choc

dimanche 20 décembre 2009 à 17:23
Source de l'article :

afp-photo-229043.jpgLe représentant sahraoui auprès de la France a exprimé son inquiétude devant la vague de répressions menée par les forces marocaines dans les territoires occupés, notamment depuis le retour d’Aminatou Haïder à El-Ayoun.

«Les forces marocaines ont sévèrement réprimé les manifestations organisées par les populations sahraouies pour exprimer leur joie après le dénouement heureux de l’affaire Aminatou et le retour de cette militante parmi les siens», a indiqué Omar Mansour, le responsable sahraoui, en marge du rassemblement de soutien aux détenus politiques, organisé hier à Paris.

Omar Mansour a précisé que de nombreuses personnes ont été blessées par les forces marocaines qui ont procédé également à l’arrestation de plusieurs manifestants. Le responsable sahraoui a indiqué, par ailleurs, que ce rassemblement à Paris, initié par plusieurs associations ONG françaises, a été organisé pour «exiger la libération des prisonniers politiques sahraouis, au nombre de 145, et en premier lieu les 7 militants des droits de l’homme, arrêtés après leur séjour dans les camps de réfugiés sahraouis».

Des banderoles sur lesquelles des slogans appelant à la libération des détenus politiques sahraouis et de grands portraits de la «Gandhi sahraouie» ont été déployées à la Fontaine des innocents, dans le quartier des Halles, très fréquenté par les passants et les touristes.

Revenant sur le retour d’Aminatou Haïder à El-Ayoun, après son expulsion aux Canaries et une grève de la faim qui a duré 32 jours, Omar Mansour, s’est félicité du rôle de la présidence de l’UE et du Président Sarkozy dans le dénouement de cette affaire, considérant toutefois «que ce rôle peut être plus grand et plus efficace si le chef de l’Etat français s’était prononcé en faveur du droit du peuple sahraoui à l’autodétermination et l’indépendance».

Par ailleurs, la manifestation a été conduite par plusieurs représentants de partis politiques, du monde de la culture et de plusieurs ONG de défense des droits de l’homme et de soutien au peuple sahraoui, ainsi que des membres de la plateforme de soutien à la militante sahraouie. Tout au long du parcours, ils ont scandé des slogans tels que : «Sahara liberté, Polisario vaincra» ou «Maroc coupable, Espagne responsable».

En outre, le groupe parlementaire allemand Die Linke pour les relations internationales, estime que «le retour d’Aminatou Haïder est un succès pour les droits de l’Homme, mais qui reste incomplet et ne doit pas tromper sur le rôle peu glorieux et brutal des autorités marocaines et cacher la politique de blocage de l’Union européenne (UE), y compris le gouvernement fédéral allemand, dans la recherche d’une solution juste et durable au conflit du Sahara occidental».

Plusieurs centaines de personnes ont manifesté, hier à Madrid, pour soutenir le droit à l’autodétermination du peuple sahraoui, au lendemain du retour d’Aminatou Haïdar.

R. I. / Agences

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 6,948 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5