Intempéries : Deux décès à Boumerdès et plusieurs routes coupées à la circulation

Intempéries : Deux décès à Boumerdès et plusieurs routes coupées à la circulation

fadiha_884006424.jpgLes dernières pluies qui se sont abattues sur la capitale et ses environs ont fait d’importants dégâts matériels et humains dans la wilaya de Boumerdès.

Au niveau de la commune de Ammal, un glissement de terrain a entraîné une chute de pierres ayant endommagé deux véhicules légers sur la route nationale n°5. Cet incident a occasionné le décès à deux personnes âgées respectivement de 30 et 45 ans.

Six autres personnes blessées ont été évacuées vers le CHU de Thénia. Tel est le bilan avancé par une responsable au niveau de la cellule de communication de la Direction générale de la protection civile.

Selon elle, les services concernés sont également intervenus dans la commune de Chihani wilaya de Taref où quatre habitations ont été sérieusement endommagées par les rafales de vents violents. De même à Annaba, où plusieurs habitations submergées par les eaux pluviales ont été évacuées dans la commune d’El Bouni.

Par ailleurs, plusieurs axes routiers à travers le territoire national ont été coupés à la circulation selon le commandement de la gendarmerie nationale.

Trois axes routiers ont été fermés à la circulation dans trois wilayas (Tizi-Ouzou, Boumerdès et Chlef) en raison des fortes précipitations qui se sont abattues depuis le 1er novembre sur les différentes régions du pays, a indiqué la cellule de communication du commandement de la gendarmerie nationale.

Selon la même source, la route reliant Tizi-Ouzou et Boumerdès à hauteur de Baghlia a été fermée suite à l’effondrement du pont de Sibaou en raison de la montée des eaux.

A Tizi-Ouzou, la route reliant Tigzirt au chef- lieu de wilaya au sud du carrefour des deux RN 24 et 72, a été coupée à la circulation routière suite à un glissement de terrain à hauteur du tronçon entre le barrage de Setita et le pont mobile.

A l’ouest du pays, la route reliant les communes de Sandjas et Ouled Ben Abdelkader dans la wilaya de Chlef a été coupée à la circulation suite à l’effondrement d’un vieux pont.