Institut culturel italien à Alger «Les protagonistes féminines du cinéma italien»

Institut culturel italien à Alger «Les protagonistes féminines du cinéma italien»

officielle.jpgDans le cadre de son programme culturel 2011 et de ses manifestations cinématographiques, l’institut italien culturel à Alger organise pour le jeudi 17 novembre et jeudi 8 décembre des projections cinémaatographiques en hommage à Margherita Buy, actrice italienne qui a marqué l’histoire du cinéma contemporain à partir des années 90.

Par son originalité et l’audience internationale obtenue, le cinéma italien occupe une place de premier plan dans l’histoire du septième art. Son rayonnement se manifeste dès 1910, avec l’essor artistique du muet. L’Italie d’après-guerre invente le néoréalisme, puis les réalisations des nombreux créateurs des années 60 avoisinent les films de comédie, la comédie italienne devenant un genre en soi. La période récente est plus difficile pour le cinéma transalpin. Le succès en 1913 de Lyda Borelli dans Mais mon amour ne meurt pas de Caserini lance la mode des divas, la diva apparaissant comme un avatar de la vamp nordique, mais elle est plus une déesse et une prêtresse qu’une femme-vampire. L’homme qui tombe sous sa domination est offert aux forces du destin. Une dizaine de vedettes féminines occupent dès lors dans le cinéma italien une place privilégiée : Francesca Bertini, Soava Gallone, Diana Karenne, Leda Gys, Lina Cavalieri, Italia Almirante Manzini, la Hesperia, Maria Jacobini, Pina Menichelli et Lyda Borelli enflamment l’écran de leurs mouvements alanguis et de leurs passions dévorantes. Margherita Buy comédienne italienne débute sa carrière sur les scènes de théâtres italiens avant de faire sa première apparition au cinéma en 1988 dans Domani, Domani de Daniele Luchetti. Elle est remarquée en France dans La semaine du sphinx, du même Daniele Luchetti, et dans Le chef de gare de Sergio Rubini. Elle joue ensuite sous la direction de Nicole Garcia dans Le Fils préfére en 1994, puis sous celle de Cristina Comencini dans Va ou ton cœur te porte en 1996.

Dans Tableau de famille, elle interprète pour Ferzan Ozpetek le personnage d’Antonia. Elle reçoit par deux fois le David di Donatello de la meilleure actrice pour La semaine du Sphinx et pour Tableau de Famille.

Par : Kahina Hammoudi