Informations sur l’injonction adressée à l’ambassadeur émirati de quitter l’Algérie, le MAE dément

Informations sur l’injonction adressée à l’ambassadeur émirati de quitter l’Algérie, le MAE dément

Le porte-parole du ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger a “démenti en bloc” mardi soir, dans un communiqué de presse, “les informations dénuées de tout fondement relayées sur les réseaux sociaux et par certains médias”, selon lesquelles le ministère aurait sommé l’ambassadeur émirati de quitter le territoire algérien.

Le ministère des Affaires étrangères et de la Communauté nationale à l’étranger a publié un communiqué de presse mardi soir pour nier catégoriquement les rumeurs propagées sur les réseaux sociaux et par certains médias selon lesquelles l’ambassadeur émirati aurait été sommé de quitter le territoire algérien. Le porte-parole du ministère a rejeté ces informations, affirmant qu’elles étaient fausses et infondées et que les communiqués officiels étaient la seule source d’information fiable.

A LIRE AUSSI : Ferme condamnation de l’Algérie de l’attaque contre sa résidence diplomatique à Khartoum

Des relations privilégiées entre Algérie et Émirats arabes unis

Le porte-parole a également souligné la solidité des relations privilégiées entre l’Algérie et les Émirats arabes unis, qui sont deux pays et peuples frères. Il a ajouté que les dirigeants des deux pays, le président de la République, Abdelmadjid Tebboune, et son homologue émirati, son Altesse Cheikh Mohamed Ben Zayed Al-Nahyane, avaient exprimé leur volonté de hisser ces relations aux plus hauts niveaux. Cette déclaration montre que l’Algérie et les Émirats arabes unis entretiennent des relations solides, basées sur la coopération et la confiance mutuelle.

Les rumeurs qui ont circulé sur les réseaux sociaux et certains médias ont été largement relayées en Algérie, suscitant des interrogations et des inquiétudes chez certains citoyens. Cependant, le ministère des Affaires étrangères a rapidement démenti ces allégations infondées, rappelant que les communiqués officiels étaient la seule source d’information fiable.