Industrie pharmaceutique: des traitements onco-hématologiques produits en Algérie, fin 2019

Industrie pharmaceutique: des traitements onco-hématologiques produits en Algérie, fin 2019

Par M. Aziza.

Industrie pharmaceutique: des traitements onco-hématologiques produits en Algérie, fin 2019

Cinq années, après son expérience dans la production, avec son partenaire algérien «Prodiphal», le Groupe pharmaceutique «Janssen» a décidé, à la lumière des résultats, de se lancer dans des projets concrets d’extension de sa production, en Algérie, dans le domaine de l’onco-hématologie, dès la fin de l’année 2019.

C’est ce qu’a annoncé, hier, le directeur général de ‘Janssen Algérie’, Loïc Galmar, lors d’une conférence de presse, tenue au siège du groupe, à Alger. Il a affirmé que la firme pharmaceutique ‘Janssen’, une division de la maison- mère américaine, ‘Johnson & Johnson’, a initié un processus de production, en Algérie, depuis 2013, et ce, en collaboration avec un producteur local où 3 produits officinaux, issus du portefeuille historique, sont depuis fabriqués. Et d’annoncer, devant la presse, que dès 2019, la production locale de ‘Janssen’ connaîtra un nouvel essor, en termes de transfert technologique avec la fabrication de produits de Psychiatrie dont la validation est en cours, avant de s’étendre à des domaines de pointe, avec la production de médicaments du portefeuille onco-hématologie. Cette extension des activités de production locale reflète, selon le conférencier, la forte volonté de ‘Janssen’ de s’inscrire dans la stratégie industrielle de l’Algérie, en se positionnant comme partenaire actif, dans le développement du tissu économique et sanitaire algérien. Les investissements associés dans l’innovation se concentrent sur 6 aires thérapeutiques majeures et répondent à la prise en charge de besoins non couverts, dans ces domaines, entre autres, l’onco-hématologie (cancer de la prostate, cancer de l’ovaire, soins de support). Et à tire d’exemple l’immunologie (Spondylarthrite ankylosante, Polyarthrite rhumatoïde, Rectocolite) ainsi que l’innovation dans différents domaines. Les efforts d’investissement, en matière de recherche et développement se sont concentrés, selon le conférencier, depuis plusieurs années sur 5 grands domaines thérapeutiques.

Sachant que depuis 2017, date de l’acquisition du Laboratoire suisse ‘Actelion’, l’Hypertension artérielle pulmonaire est devenue le 6ème domaine thérapeutique-clé de ‘Janssen’. Le directeur général du groupe a affirmé que 90 % du chiffre d’affaires de ‘Janssen Algérie’, proviennent du marché hospitalier, dans notre pays, où il est classé 4ème Laboratoire fournisseur de produits innovants, notamment, dans le domaine oncologique, aux hôpitaux algériens.

Très intéressé par le marché national et très actif dans le développement et la production de produits innovants, ‘Janssen’ envisage d’enregistrer plus de 10 nouveaux produits dans les 3 prochaines années, dont les procédures sont déjà engagées. Ce sont, selon le conférencier, des innovations qui s’inscrivent dans des domaines thérapeutiques, hautement, spécialisés. M. Galmar a précisé, dans ce sens, que l’ambition de ‘Janssen’, en Algérie, est de mettre à disposition de la communauté médicale et des patients algériens, des molécules à forte valeur thérapeutique qui transformeront la prise en charge des patients. Ces innovations ciblent des pathologies pour lesquelles il existe des besoins médicaux, encore, non couverts dont les plus emblématiques, notamment en hématologie, la leucémie lymphoïde chronique, le myélome multiple, le lymphome du manteau. Ou encore, en immunologie, le psoriasis et rhumatisme sévère. Au-delà de la production locale, ‘Janssen’ investit dans la formation médicale des professionnels de la Santé, dans des projets médicaux, à forte valeur ajoutée, pour la Communauté scientifique et pour les patients. Dans le cadre du renforcement de son engagement en cancérologie, ‘Janssen Algérie’ est signataire, depuis quelques mois, d’un mémorandum d’entente avec le ministère de la Santé, afin de promouvoir la recherche clinique et le diagnostic en Algérie et de la formation médicale. Le groupe compte signer un autre mémérodum, avec les autorités algériennes, pour le soutien du Plan de santé mentale.