Incendies de forêt : 45 départs de feu en 48 heures à Tizi Ouzou

lundi 19 août 2019 à 21:39
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Cet été, Tizi Ouzou figure parmi les wilayas les plus touchées par les feux de forêt avec des dommages énormes sur la flore et la faune.

La wilaya de Tizi Ouzou a renoué avec les feux de forêt hier et avant-hier, deux journées durant lesquelles 45 départs de feu au total, dont 10 étaient importants, ont été enregistrés, selon un communiqué de la direction de la Protection civile dans la wilaya. Hier, trois incendies n’étaient toujours pas maîtrisés, selon la même source.
Dans le bilan présenté hier, la Protection civile a précisé que ces incendies ont touché les communes de Sidi Naâmane, Imsouhal, Drâa El-Mizan, Mizrana, Tirmitine, Fréha et Iflissen, Frikat, Aït Boumahdi et Azazga.

Si dans son bilan, la Protection civile n’a pas donné de précisions sur les pertes enregistrées durant cette journée, elle a toutefois déploré un blessé parmi les agents de la conservation des forêts de Tizi Ouzou. “La victime qui a été brûlée à la main et au bras gauche lors des opérations d’extinction de feu de Boumhala à Sidi Naâmane, a été évacuée vers l’EPSP de Drâa Ben Khedda”, a précisé ce même corps d’intervention qui a souligné que parmi les incendies enregistrés samedi, au moins cinq menaçaient les villages de Boumhala et Zeboudj Kara à Sidi Naâmane, d’Aït Ouatas à Imsouhal, de Timarzouga à Fréha, de Boufhima à Drâa El-Mizan et d’Ath Aârif, dans la commune de Tirmitine.

La même source a indiqué que “tous les moyens des unités de la Protection civile ont été mobilisés, notamment la colonne mobile et un renfort en moyens de l’unité nationale d’intervention d’El-Hamiz auxquels ont été ajoutés ceux de la conservation des forêts, des APC et des citoyens”.

Par ailleurs, il est à souligner que ces feux de forêt, dont le nombre a atteint un pic durant le mois de juillet, ont causé un grand préjudice à la faune et à la flore où des pertes importantes ont été enregistrées.
Dans ce sillage, le dernier bilan dressé par le conservateur des forêts, Ould Mohand Youcef, fait état, durant la période allant du 1er juin au 28 juillet, de 167 incendies, ayant ravagé 1 450 hectares de couvert végétal. Les pertes ont connu une hausse sensible durant ce mois d’août.

La même source a rassuré qu’aucun singe magot mort n’avait été enregistré au parc du Djurdjura. Seulement, le directeur général des forêts, Ali Mahmoud, a révélé, quelques jours plus tard, la mort de cinq singes magots dans la partie du parc du Djurdjura relevant de la wilaya de Bouira.

Tout en estimant les pertes enregistrées à 11 milliards de centimes, le conservateur des forêts avait, pour rappel, pointé du doigt la mafia du foncier qu’il avait accusée d’être derrière des incendies sur la partie littorale de la wilaya dans l’objectif de libérer des espaces à bâtir.

À souligner également que les réseaux de transport et de distribution d’électricité n’ont pas été épargnés par ces multiples feux de forêt, ce qui a impacté, également, les pompes et autres installations hydrauliques relevant de l’ADE, causant des coupures dans le pompage et la distribution d’eau potable à travers toute la wilaya.

K. Tighilt

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
61 queries in 0,218 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5