Nation

In Guezzam : deux militaires algériens tués

La situation aux frontières ne manque pas de susciter les inquiétudes du ministère de la Défense Nationale. Aujourd’hui, le 28 janvier 2022, la menace prend un visage sanglant. Deux militaires algériens sont tombés en martyrs lors d’un accrochage avec des groupes terroristes à In Guezzam, prés des frontières avec le Niger.

C’est un communiqué du ministère de la Défense qui a annoncé la nouvelle aujourd’hui. Deux militaires algériens ont été tués prés des frontières entre l’Algérie et le Niger, par un groupe terroriste, lors d’un accrochage qui a eu lieu au niveau de la zone nommé Tirririn, dans la wilaya de In Guezzam (sixième région militaire).

Terrorisme : menace aux frontières

Deux militaires algériens sont tombés en martyrs hier jeudi, précise le communiqué. Il s’agit du lieutenant Sidhoum Merbah Eddine et du caporal Ben Allioua Nassim. Le président Tebboune ainsi que le chef d’état-major Saïd Chengriha ont présenté leur condoléances aux familles des deux victimes.

Deux terroristes ont été neutralisés par les forces de l’ANP, indique le même communiqué, qui précise qu’une mitraillette calibre 12.7 mm, deux kalachnikov, une quantité considérable de munitions, ainsi qu’un 4 x4 ont été récupérés.

Le communiqué du MDN réaffirme son engagement à lutter contre le Terrorisme et sa détermination à protéger le territoire national des groupes islamistes qui constituent une véritable menace au niveau des frontières.

La situation au Sahel devient de plus en plus critique ces dernières années, faisant de cette zone une véritable terre de croisade pour le terrorisme qui sème le chaos et la destruction. Le communiqué ajoute que les opérations de l’armée nationale populaire se poursuivent afin de sécuriser durablement les frontières algériennes.

Share
Publié par
Amine Ait