Immigration Canada : comment changer de statut touriste à travailleur ?

Immigration Canada : comment changer de statut touriste à travailleur ?

Au contact de la culture canadienne, beaucoup parmi les visiteurs notamment les algériens souhaitent s’y installer définitivement, briller professionnellement dans ce pays ou tout simplement adopter le style de vie canadien.

Pour ce faire, de nombreux étrangers sont tenus d’obtenir un permis pour pouvoir étudier au Canada. Il se peut que certaines personnes se trouvant dans des circonstances particulières ne nécessitent pas un permis.

Vous pouvez demander votre permis d’études avant même de venir au Canada. Uniquement quelques personnes peuvent faire une demande de permis d’études depuis le Canada. Avant de soumettre votre demande, il vous faut une lettre d’acceptation émanant d’un établissement d’enseignement agréé au Canada. La procédure de demande de permis d’études est en fonction de votre lieu de résidence : hors du Canada, au Canada ou à un point d’entrée.

Le permis d’études ne représente pas un document aux fins touristiques. Il vous autorise à poursuivre vos études au Canada, cependant vous aurez peut-être besoin en même temps d’un visa de visiteur (visa de résident temporaire) ou encore d’une autorisation électronique de voyage (AET) pour pouvoir entrer au Canada. Si votre permis d’études est approuvé, vous recevrez également un visa de visiteur ou une AVE, suivant les cas.

Une instruction publique temporaire a été adoptée pour permettre aux résidents temporaires au Canada bénéficiant du statut de visiteur de faire une demande pour obtenir un permis de travail depuis le Canada. Même si tous les visiteurs au Canada ont la possibilité de présenter une demande de permis de travail concernant un certain employeur dans le cadre de la politique d’intérêt public, uniquement ceux qui ont obtenu un tel permis au cours des 12 derniers mois auront ce privilège.

Cette mesure d’intérêt public a pris effet le 24 août 2020. Les conditions d’admissibilité ont été étendues afin de donner la possibilité à tous les visiteurs déjà présents au Canada et ayant un visa de résident temporaire valide de déposer, à partir du Canada, une demande de permis de travail délivré par leur employeur, peu importe le moment où ils sont arrivés au Canada. Le délai de cette politique publique est porté au 28 février 2023.

“Entrée express” un moyen pour les travailleurs qualifiés d’immigrer au canada

Entrée Express est le nom sous lequel sont gérées les demandes émanant de travailleurs qualifiés désireux de devenir résidents permanents sur le territoire canadien.

Quand un candidat intéressé établit un profil en ligne, le Gouvernement fédéral vérifie si celui-ci est éligible à l’un des différents programmes proposés par Entrée Express. Les postulants admissibles sont retenus dans le groupe d’entrée express et sont triés en fonction des critères du Système de classement global (SCG). Il s’agit d’un système de points servant au gouvernement pour sélectionner et classer les candidats du groupe d’entrée express. Le résultat du SCG est déterminé en tenant compte notamment de l’âge, de la formation, des compétences linguistiques et de l’expérience professionnelle du candidat.

Le gouvernement canadien retient toutes les deux semaines les meilleurs candidats du bassin d’entrée express et leur adresse une invitation à soumettre une demande de séjour permanent (PLI).