Ils voulaient transmettre leurs revendications aux responsables: des étudiants empêchés d’atteindre Alger

Des éléments de la gendarmerie nationale ont entravé la destination d’un groupe d’étudiants allant d’Oran vers la capitale pour transmettre les revendications du Hirak aux responsables, dénonce un de ses étudiants auprès du quotidien arabophone El Khaber.

Arrétés à Relizane, les étudiants ont été obligatoirement déportés vers le poste de gendarmerie de Merdja Sidi Abed, et ce malgré avoir demandé aux gendarmes de leurs montré leur mandat d’arrêt émis à leurs encontre sachant que la constitution garantie la liberté de circuler librement dans le territoire national.

Au poste, le contenu de leurs téléphones a été vérifié pour assurer l’absence de photos ou de vidéos montrant les éléments de la gendarmerie entravant leur route à la sortie de Merdja Sidi Abed.

Par la suite les étudiants ont été encore une fois, obligatoirement, transporté à Oran, leurs téléphone n’ont leur été rendus qu’a l’entré de Oued Tlélat.

M.A.Y