Ils ont jusqu’au 7 août pour dire où se jouera Libye-Algérie,Les Libyens n’ont rien transmis à la CAF

Ils ont jusqu’au 7 août pour dire où se jouera Libye-Algérie,Les Libyens n’ont rien transmis à la CAF

Libya-0116072012.jpgLa domiciliation du match Libye-Algérie comptant pour le dernier tour qualificatif pour la CAN-2013 tient toujours en halène les opinions publiques libyenne et algérienne.

Il faut dire que l’enjeu est grand : un billet pour l’Afrique du Sud au mois de janvier prochain à l’issue des deux manches avec un match retour qui se jouera en Algérie. La grande question est donc : où se jouera la match aller ? Au vu de la situation instable que vit le pays depuis la chute de l’ancien régime de Kadhafi, la rencontre a de fortes chances de ne pas avoir lieu en Libye comme ce fut le cas d’ailleurs le 10 juin dernier à l’occasion de la deuxième journée des groupes qualificatifs pour la Coupe du monde 2014 au Brésil et qui les a mis aux prises aux Camerounais. Pour rappel, le match avait eu lieu à Sfax et les Libyens avaient réussi à s’imposer sur le score de deux buts à un. Une semaine auparavant, cette même équipe libyenne avait réussi à arracher un bon nul d’un but partout face au Togo à l’extérieur. A cet effet, ils occupent actuellement la tête du classement de leur groupe avec quatre points devant la RDC et le Cameroun (3 points) et le Togo (1 point).

Les Libyens saisiront la CAF 30 jours avant le match comme le prévoit la réglementation

C’est pour dire qu’il ne faut surtout pas sous-estimer cette équipe libyenne qui, malgré la situation du pays, réussit à chacune de ses sorties à se surpasser. Ainsi donc, les Libyens veulent rester sur leur lancée en inscrivant un autre bon résultat, cette fois, face à l’Algérie. Mais pour cela, ils veulent mettre tous les atouts de leurs côtés, à commencer par le lieu de la rencontre qu’ils veulent à tout prix abriter.

Les Libyens préféreraient l’Egypte au Maroc, mais ça sera à huis clos

Ainsi donc, les dirigeants de la Fédération libyenne ont émis le vœu de façon informelle pour l’instant de jouer en Libye. Informel pour la simple raison que la CAF n’a absolument rien reçu quant au lieu de domiciliation de cette rencontre. Et si la CAF n’a rien reçu, ce n’est pas parce que les Libyens hésitent, mais c’est tout simplement parce que la réglementation en vigueur prévoit que le lieu de la rencontre doit être donné à la CAF par le biais de la Fédération qui reçoit 30 jours avant la rencontre. C’est donc le 7 août prochain, puisque le match aller aura lieu soit le 7, 8 ou 9 septembre, que les Libyens feront savoir à la CAF le lieu où ils souhaiteront accueillir les Verts. Si comme ils ne cessent de le répéter dans les différents organes de presse algériens et libyens, ces derniers choisiront d’accueillir chez eux, et dans le cas où la CAF venait à refuser pour les raisons que tout le monde connaît, ils auront à faire un autre choix. Pour l’instant, on n’en est pas encore là, mais d’après certains de nos confrères sur place en Libye, c’est l’Egypte qui pourrait être choisie comme lieu de ce match. Mais dans le cas où la CAF accepterait cette option, il serait très possible que la rencontre se joue à huis clos du fait que le championnat est suspendu en Egypte après la tragédie de Port-Saïd, et que depuis, les Pharaons jouent à huis clos. L’autre option serait bien évidemment le Maroc.

En tout cas, une chose est sûre, les responsables de la Fédération libyenne n’ont toujours pas pris de décision, et même s’ils ont déjà une préférence, elle ne le sera de façon officielle qu’une fois que la CAF sera saisie, c’est-à-dire dans un peu plus de trois semaines.

A. H. A.