Il souffrait d’une appendicite aiguë : Un patient renvoyé en pleine nuit d’un CHU de la capitale

dimanche 22 juillet 2018 à 18:02
Source de l'article : Liberte-algerie.com

C’est une histoire pour le moins invraisemblable : un citoyen souffrant d’une appendicite aiguë a été tout bonnement… renvoyé, au milieu de la nuit de mardi à mercredi, par le chirurgien de garde du service des urgences de l’un des plus grands centres hospitalo-universitaires de la capitale, en l’occurrence celui de Béni Messous. En effet, apprend-on du parent accompagnateur du malade, le praticien en poste n’avait pas trouvé mieux que de demander au patient d’aller voir ailleurs, sous prétexte qu’il n’y aurait plus de place dans son service. “Je vous donne une lettre et allez vous débrouiller une place dans un autre établissement”, lui a-t-il dit. Ce qui a contraint le malade à frapper aux portes des urgences d’autres établissements publics d’Alger. Mais là encore, en vain ! Il lui a fallu prendre son mal en patience jusqu’à l’aube pour retourner au même hôpital de Béni Messous où il sera enfin admis. Si ce patient s’en est sorti de justesse, il existe bien d’autres qui en font les frais au quotidien.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,628 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5