Il affirme que le ramadhan débutera mercredi, Loth Bonatiro contredit l’association Sirius

Il affirme que le ramadhan débutera mercredi, Loth Bonatiro contredit l’association Sirius

ramadan.jpgContrairement à Sirius, Bonatiro estime que l’observation du croissant lunaire «est possible» durant la nuit du doute, soit ce mardi 10 août. Ce chercheur spécialiste en astronomie, joint hier par téléphone, a en effet estimé que «les conditions climatiques offrent la possibilité d’observer le croissant lunaire en début de soirée de ce jour-là surtout dans le sud du pays».

Le premier jour du Ramadhan sera-t-il le mercredi 11 ou le jeudi 12 août? Comme c’est le cas chaque année la polémique s’installe. Et ce sont les mêmes acteurs qui animent le débat. Loth Bonatiro, spécialiste en astronomie, et l’association Sirius d’astronomie ont des avis divergents.

Si pour Bonatiro «le mercredi sera le premier jour de Ramadhan» ce n’est pas le cas pour l’association Sirius puisque, dans le communiqué rendu public, elle considère que le premier du Ramadhan «ne pourra être le mercredi 11 août». Contrairement donc à cette association, Bonatiro estime que l’observation du croissant lunaire «est possible» durant la nuit du doute, soit ce mardi 10 août.

Ce chercheur spécialiste en astronomie, joint hier par téléphone, a en effet estimé que «les conditions climatiques offrent la possibilité d’observer le croissant lunaire en début de soirée de ce jour-là surtout dans le sud du pays» ajoutant que «le ciel étant couvert pour cause d’humidité il est alors impossible d’observer le croissant lunaire dans les régions du nord du pays».

Notre interlocuteur, qui a été au centre de nombreuses polémiques relatives tant au mois sacré de Ramadhan qu’aux séismes, affirmé ainsi que «qu’après la conjonction du mois lunaire qui aura lieu le mardi 10 août à 4h 8 minutes, la lune va s’éloigner du soleil jusqu’au coucher du soleil.

Entre 4h 7 mn et 19h 50 mn serait éloigné d’un angle de près de 9 degrés, ce qui est suffisant pour que le premier croissant du mois de Ramadhan commence à être visible, car les conditions atmosphériques rendent la visibilité tout à fait possible». Cette position est totalement en porte-à-faux avec celle de l’association Sirius.

Dans le communiqué, rendu public mercredi passé, cette association soutient que «la conjonction du mois lunaire correspondant au début du Ramadhan 1431 aura lieu le mardi 10 août 2010 à 4h08, heure d’Algérie, ce qui rendra impossible l’observation du croissant lunaire d’Algérie ce jour là lors du coucher du soleil».

Se référant à des données atmosphériques cette association a, après avoir expliqué que la lune se trouvant directement au dessus de l’horizon après le coucher du soleil et pour une période de cinq minutes seulement à Alger, souligné que «le croissant sera rigoureusement invisible à l’oeil nu et même à l’aide d’instruments optiques».

Par conséquent, conclut le communiqué de l’association sur un ton catégorique, « toute prétention d’avoir vu le croissant le mardi soir ne peut être que rejetée et considérée comme erronée ». Selon l’association même de l’Afrique du Sud l’observation du croissant ne sera pas possible ce mardi 10 août.

Toutefois, estime encore l’association, c’est de l’Amérique du Sud que le croissant lunaire pourrait être observé à l’oeil nu mais, précise le communiqué, «la différence de longitude avec nous (Algérie) est telle qu’il est pratiquement impossible de prendre en considération une éventuelle observation du croissant ce jour là».

Pour Loth Bonatiro «la méthode sur laquelle se base Sirius n’est pas fiable et les calculs sont faux. Cette association doit réviser ses calculs puisqu’elle se trompe à chaque fois». Ferme dans sa position et convaincu Bonatiro est catégorique : «Il ne fait aucun doute que le premier jour du Ramadhan sera le mercredi».

A.S