Hommage à Albert Camus

vendredi 4 janvier 2019 à 10:00
Source de l'article : Algerie360.com

Albert Camus est naît le 7 Novembre 1913, à Mondovi en Algérie, c’était un écrivain, philosophe, romancier, dramaturge, essayiste et nouvelliste français. Il a été journaliste militant engagé dans la Résistance française. Deuxième enfant de Lucien Camus, ouvrier agricole et de Catherine Sintes, une jeune servante d’origine espagnole. Son père se retrouve mobilisé pendant la première guerre mondiale et meurt lors de la Bataille de la Marne. Albert Camus ne connaîtra pas son père, sa mère s’installe alors à Belcourt, un des quartiers pauvres d’Alger.

Grâce à l’aide de son instituteur M. Germain, Albert Camus a pu obtenir une bourse et ainsi poursuivre ses études au lycée Bugeaud d’Alger. Il y découvre le football et la philosophie, grâce à son professeur Jean Grenier. Il est atteint de la tuberculose, une maladie qui plus tard, l’empêchera de passer son agrégation de philosophie.

Durant son parcours, Albert Camus proteste vivement contre les inégalités qui frappent les musulmans d’Afrique du Nord, puis contre la caricature du pied-noir exploiteur, il prend la défense des Espagnols exilés antifascistes, des victimes du stalinisme et des objecteurs de conscience.

Albert Camus ressent une grande douleur quant à la situation algérienne, ce qui l’incite à prendre position, dans l’Express, à travers plusieurs articles où il précise qu’il vit ce drame comme un « malheur personnel ». Il ira d’ailleurs à Alger pour lancer un appel à la réconciliation. Ses œuvres principales sont :  « L’Etranger », « La Peste », ou encore « Le Mythe de Sisyphe ».

Albert Camus reçoit le prix Nobel de littérature en 1957, il meurt le 4 janvier 1960, à l’age de 47 ans dans un accident de voiture.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
28 queries in 0,577 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5