Tout sur les tendances de l’Internet en Algérie

Saturday 18 November 2017 à 13:38
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Le recours aux réseaux sociaux prédomine dans l’utilisation de l’Internet en Algérie.

Une étude très récente datée de novembre 2017 intitulée Algeria Digital Trends, réalisée par la société 2 PI et présentée lors du salon Med-IT mercredi dernier, livre les dernières tendances et chiffres sur l’évolution de l’Internet en Algérie. La précédente date de 2013. Sur une population de 41,3 millions d’habitants, “l’Algérie compte 20,8 millions d’internautes, 26,676 millions d’Algériens connectés à l’Internet mobile. On recense 20 millions de comptes facebook. You Tube est le site numéro 1 en Algérie”, lit-on dans ce document. Concernant le profil des internautes, les 18-45 ans sont largement majoritaires avec 77%. Avec une très forte concentration des
18-35 ans, presque 60% sont des jeunes. La population jeune est au fait des nouvelles technologies. Elle est, en d’autres termes, beaucoup plus “accro”.

La majorité de ces internautes est instruite : 66% ont le bac et plus, 24% sont lycéens et 8% collégiens. Ils ont accès à des contenus de qualité, divers et internationaux. Les internautes de sexe féminin sont de plus en plus présents sur la toile, 49% contre 51% pour les internautes de sexe masculin. Elles ne représentaient que 30% en 2013. L’étude note une concentration des internautes au nord du pays qui suit la densité de la population : 32% au Centre, 35 % à l’Est, 22% à l’Ouest et 11% au Sud. Les langues utilisées pour communiquer sur Internet sont l’arabe (68%), le français (75%), l’arabe dialectal ou algérien (32%) et l’anglais (36%). En revanche, la langue des sites consultés est le français (76%), l’arabe (70%) et l’anglais (43%).

“L’étude se base sur un échantillon de 15 000 internautes représentatif de la population algérienne pour établir les préférences des internautes”, est-il précisé. Seulement 10% des internautes déclarent être sans emploi, ce qui est dans la moyenne nationale de ces dix dernières années (cf, rapport ONS activité emploi et chômage d’avril 2017), 29% sont des étudiants, des lycéens ou des collégiens, 30% des salariés du secteur public ou privé. En d’autres termes, un tiers des internautes ont un poste de travail stable, un tiers sont sur les bancs de l’école ou de l’université.

65% des internautes passent trois heures ou plus sur le Net
Concernant l’accès à Internet, 25% y passent 5 heures ou plus, 15% 4 à 5 heures, 20% 3 à 4 heures, 30% 2 à 3 heures, 10% une heure ou moins. En un mot 65% des internautes passent 3 heures ou plus sur Internet quotidiennement. Ils sont 90% à passer deux heures ou plus. Pour les habitudes de connexion, on utilise en premier le réseau social, en second la messagerie et l’e-mail, et troisièmement la vision de vidéos. Sans surprise, facebook arrive en tête des réseaux sociaux les plus utilisés (96%).

L’énorme évolution du nombre d’utilisateurs de ce site en témoigne : plus de 20 millions en Algérie. Suivent Instagram avec 45% et Twitter avec 32%. Dans le Net mobile, les smartphones dominent avec 82%, les basiques avec 21%. Pour les forfaits internet, la 4G progresse avec 16%, la 3G avec 49%. Ce qui nous semble une progression très modeste. Le téléchargement d’applications mobiles est très courant chez les internautes algériens : 68% le font “assez souvent”. Ce qui indique une utilisation poussée des terminaux mobiles. Dans le top 5 des catégories d’applications mobiles téléchargées, les réseaux sociaux arrivent en tête avec 54%, l’enseignement (50%), la communication (36%), les jeux (35%), les livres et références (33%). En d’autres termes, on a des applications diverses et variées. Les autres catégories hors du Top 5 ont des parts équitables.

Les internautes algériens sont également très consommateurs de programmes TV : 63% 1 heure et plus. Les chaînes les plus regardées par les internautes sont par ordre de classement Chourouk TV (41%), Ennahar TV (34%), les chaînes arabes (28%), les chaînes françaises (24%), les autres chaînes (25%).

Les chaînes sportives regardées sont Bein Sport (18%), El Heddaf (18%). Les chaînes arabophones, généralistes et d’informations dominent largement. Elles attirent un audimat sensible à des contenus instantanés et au cœur des évènements. Dans la liste des chaînes les plus regardées, Samira, une chaîne destinée aux téléspectatrices, est très regardée (20%). Beur TV et Tamazight TV ont un audimat non négligeable : respectivement 7 et 6%. Les internautes sont également très consommateurs de presse papier et de radio (Jil FM en tête avec 40%).

Au registre monétique, un peu plus de la moitié des internautes consultés n’a pas de compte bancaire, compréhensible puisqu’une partie importante des internautes n’ont pas un emploi stable. Presque même topo, 80% n’ont pas de carte de paiement. “Le service est relativement récent. Des frais pouvant être élevés. Un travail de sensibilisation reste à effectuer.

Un nombre très faible a effectué un paiement en ligne. Il pourrait éventuellement s’agir d’un manque de confiance en ce moyen de paiement”, expliquent les auteurs du document.
À noter que l’étude a été entamée en juillet 2017 et bouclée en septembre 2017. Élaborée par 2 PI digital, une agence en conseil communication, elle constitue une référence pour les entreprises, les spécialistes des TIC, les étudiants et les accros du Net.

K. Remouche

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
84 queries in 26.046 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5