HCA : appel à converger vers une « réconciliation linguistique » entre tous les Algériens

jeudi 21 février 2019 à 19:45
Source de l'article : Www.aps.dz

ALGER – Le secrétaire général du Haut Commissariat à l’Amazighité (HCA), Si El Hachemi Assad a appelé jeudi à Alger, à converger vers « une réconciliation linguistique » entre tous les Algériens, à travers un discours « pacifique et paisible ».

Lors d’un séminaire tenu à l’occasion de la journée internationale de la langue maternelle, M. Assad a mis en exergue la nécessité de corriger les concepts et à converger vers « une réconciliation linguistique » entre tous les Algériens, à travers un discours « pacifique et paisible », fondé sur la coexistence et à la lumière de plurilinguisme, en s’éloignant de l’exclusion, de l’extrémisme et de l’atteinte aux symboles de l’unité nationale.

Dans ce sens, il a souligné la nécessité de ne pas poser les questions de la langue maternelle et l’identité sous des « habits politiques et idéologiques », pour éviter d’attiser « les conflits linguistiques ».

« Il est de notre devoir de ne pas poser les questions de la langue maternelle et de l’identité sous des habits politiques et idéologiques, pour éviter d’attiser les conflits linguistiques », a-t-il indiqué Pour lui, la langue maternelle représentait « l’existence, l’identité le patrimoine et la civilisation », ajoutant que celui qui néglige sa langue et son écriture , abandonne ainsi les composantes essentielles de sa personnalité.

Pour sa part, la représentante du ministère du Tourisme de l’Artisanat, Asma Moulay, a indiqué que le développement n’était pas possible en dehors « des valeurs de notre civilisation, notamment la langue maternelle qui en est le principal véhicule ».

Mme Moulay a mis en avant la nécessité de préserver les langues maternelles pour préserver le patrimoine intellectuel, culturel et civilisationnel, ajoutant que les sociétés multiculturelles et multilinguistiques existent à travers leur langue qui transmet et préserve le savoir et les cultures traditionnelles d’une manière durable.

Elle a relevé, dans ce cadre, que « personne ne pouvait nier les efforts de l’Algérie afin de préserver ses langues maternelles ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,202 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5