Hassi r’mel (laghouat) : L’association kafil al-yatim au secours des démunis

Hassi r’mel (laghouat) : L’association kafil al-yatim au secours des démunis

1_ramdan_2_905206930.jpgL’association a lancé le “couffin de l’orphelin”, qui consiste à placer des sacs dans les locaux des commerçants, invitant ainsi le client à y déposer un article de son choix qui peut être un vêtement, du lait, des couches, du pain, un médicament.

L’association Kafil Al-Yatim de Hassi R’mel est constamment à la recherche des familles nécessiteuses dans la région. Sur la base des informations recueillies préalablement par des citoyens, et par sa sociabilité, la présidente, Stambouli Linda, n’hésite pas un seul instant à frapper aux portes pour offrir de l’aide et de l’assistance aux personnes démunies de la région. Basée à Hassi R’mel et créée le 27 avril dernier, Kafil Al-Yatim s’est déjà distinguée par son action qui s’étend à toutes les contrées de la commune de Hassi R’mel.

En collaboration avec des commerçants bienfaiteurs, et en prévision du mois de Ramadhan, l’association vient de lancer le projet “couffin de l’orphelin”, qui consiste à placer des sacs dans les locaux des commerçants, invitant ainsi le client à y déposer un article de son choix, qui peut être un vêtement, du lait, des couches, du pain, un médicament, etc. Ainsi, à travers une multitude de points de ramassage s’est créée une véritable chaîne de solidarité autour des démunis. Ensuite, les bénévoles font la tournée et procèderont au ramassage de ces couffins remplis avant de redistribuer les dons aux nécessiteux.

Dans ce contexte, et dans une atmosphère de gaieté et de satisfaction, plusieurs familles se sont déplacées, dernièrement, au siège de l’association et sont reparties très contentes d’avoir bénéficié de dons des bienfaiteurs. Généreux, altruiste et discret, A. H. avoue que depuis qu’il s’implique avec les bénévoles, il se sent utile. “Je sens désormais ce que le vrai humanisme veut dire, et ça me fait énormément de bien”, dit-t-il, non sans rendre hommage à sa mère qui l’a toujours incité à donner un sens à sa vie en faisant du bien autour d’elle. Sa disposition dans le cadre humanitaire de l’association Kafil Al-Yatim lui procure le plaisir et l’amour d’être proche des personnes démunies, handicapées, et/ou en difficulté, comme il le dit humblement.

L’association lance un appel aux médecins pour être cléments envers les démunis. Kafil Al-Yatim envisage une caravane médicale pour couvrir les régions enclavées, isolées et sous-médicalisées. Les citoyens de la commune de Hassi R’mel demeurent comme d’habitude très sensibles à ce genre d’actions. Plusieurs d’entre eux n’ont pas manqué d’attirer notre attention qu’en plus des bébés qui sont dans le besoin en vêtements et en lait, il existe des personnes âgées qui ont besoin de couches pour adultes. “Je remercie infiniment les citoyens.

Grâce à eux j’arrive à couvrir ma mission sociale et à répondre aux besoins de pas mal de familles nécessiteuses”, se confie Mme Stambouli, avant d’ajouter qu’elle “rencontre des problèmes. N’étant pas encore bien connue, je suis forcée de sortir chaque matin chercher des nécessiteux. Ça serait mieux que les gens viennent vers l’association, cela me permettrait de gagner du temps.”

B. A.