Hassan Rabehi : « Le dialogue est un devoir national pour surmonter cette conjoncture »

jeudi 22 août 2019 à 19:29
Source de l'article : Algerie360.com

Lors d’une conférence de presse animée à l’issue de sa visite de travail dans la wilaya de Ouargla, le ministre de la Communication, porte-parole du Gouvernement, Hassan Rabehi, a affirmé que le dialogue était « un devoir national » pour surmonter la conjoncture que traverse le pays.

« L’Algérie a besoin, aujourd’hui, de tous ces citoyens pour interagir positivement avec le dialogue et assumer la responsabilité de la sauvegarde du pays et de ses institutions », a-t-il soutenu, se disant « optimiste » quant aux efforts de l’Instance nationale du dialogue et de la médiation (INDM).

« Nous cautionnons et saluons toutes les initiatives en faveur de la démarche visant à mener le pays à bon port et à réunir les conditions permettant l’organisation d’une élection présidentielle à travers laquelle un président sera élu en toute souveraineté pour avoir les prérogatives de gérer le pays dans la période à venir », a-t-il ajouté.

Evoquant le rôle des médias dans la période actuelle, le ministre a estimé qu’ils « ont un rôle capital dans l’accompagnement de la démarche du dialogue national », mettant l’accent sur l’impératif de véhiculer, dans les circonstances que traverse le pays, « un discours responsable » et d’être, en même temps, « conscients et vigilants » des menaces qui guettent le pays afin que « nous puissions y faire face au mieux des aspirations du peuple algérien ».

« Le peuple algérien aspire, dans sa totalité, à la sécurité, à la quiétude et à la stabilité du pays afin permettre à ce dernier de mettre à profit ses atouts matériels et humains en vue de l’édification d’une Algérie nouvelle, suivant une stratégie solide dont le but est la prospérité, le progrès, le développement et l’instauration d’une véritable démocratie et d’un Etat de droit », a-t-il souligné, appelant « les médias à accompagner cette démarche civilisée et positive ».

Profitant ce cette visite le ministre a rendu hommage à l’Armée nationale populaire (ANP) pour son rôle pivot dans la protection du pays et des citoyens. « Tout un chacun connait, depuis le début du Hirak, ses revendications sincères sur lesquelles, nous sommes tous d’accord, d’où la nécessité de « réfléchir à leur cristallisation dans un cadre juridique, ce à quoi oeuvre l’Etat et les initiatives issues du peuple et des bonnes volontés ».

« L’Etat est passé à une étape qualitative en matière de consécration de démocratie, de liberté d’expression et de respect des droits de l’Homme », a déclaré le ministre, appelant à « permettre à la justice d’exercer sa souveraineté sans remise en cause de ses prérogatives ».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
78 queries in 0,373 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5