Hadjam écarté à cause du jeûne de Ramadan : Rothen dézingue Kombouaré

Hadjam écarté à cause du jeûne de Ramadan : Rothen dézingue Kombouaré

Jerôme Rothen a réagi à propos de la mise à l’écart de Jaouen Hadjam du dernier match Nantes-Reims à cause du jeûne. Il dézingue l’entraineur nantais Antoine Kombouaré.

Le FC Nantes a disputé le week-end dernier le match face à Reims. Si Andy Delort a joué, ça n’a pas été le cas pour l’autre international algérien Jaouen Hadjam. En effet, l’entraineur Antoine Kombouaré l’a écarté car le joueur a refusé de rompre son jeûne le jour du match.

Il faut dire que l’affaire qui a suscité une vive polémique en France. Alors que le coach a expliqué son choix, tandis que le joueur a répondu par une citation d’un Imam, c’est au tour de Jérôme Rothen de réagir. Ce dernier a dézingué Kombouaré.

A LIRE AUSSI : France : écarté à cause du jeûne de Ramadan, Hadjam répond à Kombouaré

« La seule religion qu’il y a dans le vestiaire, c’est le football »

L’ancien international français en a fait un sujet dans son émission « Rothen s’enflamme », diffusée sur RMC Sport. Il qualifie le discours du coach nantais de maladroit.

« Je ne comprends pas parce que son discours est très maladroit. Quand je dis que c’est maladroit, c’est que, sans parler de religion, tu dis à tes joueurs d’être performants lors des entraînements et tu fais ton équipe pour qu’elle soit performante en compétition. La religion a toujours fait partie du football comme dans notre société (…) La seule religion qu’il y a dans le vestiaire, c’est le football ». Dira-t-il d’emblée.

Et d’ajouter : « Tu ne peux pas t’alimenter correctement, tu ne peux pas boire correctement, il n’y a pas de souci. Mais je pense qu’Antoine Kombouaré ne doit pas intervenir là-dedans. Chacun est libre de faire ce qu’il a envie de faire, le jour du match ou pas le jour du match ».

Enfin, Jérôme Rothen défend le néo-latéral gauche des Verts. « C’est sa foi, il faut le respecter. Mais en aucun cas, il ne met sa santé en danger”.