Hadj Said,Le tourisme rural constitue l’avenir touristique en Algérie

Hadj Said,Le tourisme rural constitue l’avenir touristique en Algérie

arton95792-c103e.jpgLe secrétaire d’Etat auprès du ministère du Tourisme et de l’artisanat chargé du Tourisme, Mohamed Amine Hadj Said, a estimé lundi à Tissemsilt, que le tourisme rural constitue l’avenir touristique en Algérie.

Dans un point de presse en marge d’une visite d’inspection dans la wilaya, le secrétaire d’Etat a souligné que l’encouragement du tourisme rural permet de développer le produit touristique national et contribue à la promotion du tourisme interne, auquel le gouvernement accorde la priorité.

M. Hadj Said a indiqué, dans ce sens, que son département encourage la réalisation de maisons de campagne et de restaurants traditionnels, faisant observer que le tourisme à Tissemsilt est différent à celui dans d’autres régions et qu’en matière d’investissement il faut prendre en considération les spécificités et la vocation de chaque région.

Le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme a également estimé que le développement des Hauts plateaux implique la relance du tourisme de montagne.

Lors d’une rencontre avec les autorités de wilaya et les élus locaux, M. Hadj Said a affirmé que l’outil internet constitue un moyen efficace pour promouvoir le tourisme et faire connaitre les caractéristiques de chaque région du pays, soulignant que le défi actuel consiste à généraliser l’utilisation des nouvelles technologies d’information et de communication pour mettre en valeur le produit touristique national.

Le secrétaire d’Etat a, d’autre part, annoncé un projet inter-minsitères du Tourisme et de l’Artisanat et de la Jeunesse et des Sports pour développer les structures au profit du tourisme de jeunes.

Il a, au passage, déclaré que la wilaya de Tissemsilt est une région touristique attractive recelant des massifs boisés dans la forêt du Meddad et celle d’Ain Antar, une station thermale à Sidi Slimane et des sites historiques et culturels.

M. Hadj Said a, toutefois, indiqué que la wilaya accuse un déficit en matière d’offices de tourisme que son département œuvrera à créer dans les proches délais pour promouvoir le secteur.

Il a déclaré, par ailleurs, que les prestations et les infrastructures d’accueil font défaut, insistant dans ce sens sur la formation de la main d’œuvre qualifiée pour améliorer ces prestations au profit du touriste algérien.

Le secrétaire d’Etat chargé du Tourisme a visité, dans la wilaya de Tissemsilt, le parc national de cèdres à Theniet El Had qui recèle des potentialités naturelles et touristiques, ainsi que le barrage de Bougara qui accueille un projet d’une aire de loisirs et de détente au profit des familles.

Il a également inspecté le bain thermal de Sidi Slimane où une étude portant sur la réhabilitation des sources thermales de la wilaya lui a été présentée, ainsi que le parc régional d’Ain Antar dans la commune de Boucaid qui comporte un camping touristique offrant 200 lits.