Guedioura : «L’essentiel est d’être prêts pour la Slovénie»

Guedioura : «L’essentiel est d’être prêts pour la Slovénie»

article-19280-054.jpg«Je suis à la disposition du coach. Je jouerai là où il me le demandera. Je suis là pour ça. Je tâcherai, cela étant dit, d’être encore meilleur à l’avenir.»

Adlène Guedioura paraissait très déçu à la fin du match. Il disait, à chaud, avoir espéré un meilleur score pour son premier match. Entretien.

Quel commentaire faites-vous comme ça à chaud sur cette rencontre ?

Je suis très déçu. Il n’y a pas d’autres mots. Tu ne peux pas ne pas être déçu quand tu prends trois buts lors d’un match préparatoire. C’est vrai que ça reste un match amical dans l’absolu, mais il reste que c’est difficile à digérer. D’autant que c’est mon premier match avec la sélection, j’aurais vraiment souhaité mieux le négocier.

Comment qualifiez-vous votre prestation ? En êtes-vous satisfait ?

Je suis là pour apprendre. Je ne peux pas dire que j’en tire des satisfactions. Il y a un coach en place pour me juger. J’ai essayé de faire de mon mieux pour être à la hauteur. J’espère, après, l’avoir été.

Qu’est-ce qui n’a pas marché aujourd’hui ?

Je ne sais pas trop. Ça s’est joué sur peu de choses. Je crois qu’on a péché dans le dernier geste, du moment que dans l’ensemble, on n’a pas été très mauvais.

Le score ne reflète pas la physionomie du match. Il y avait des moments où on était sur le point de revenir. Malheureusement, on n’a pas su concrétiser les quelques occasions qu’on s’est créées.

Vous avez évolué dans un système classique basé sur le 4-4-2, pensez-vous que c’est la meilleure organisation à adopter ?

Il faut poser cette question au coach. On s’était organisés en fonction de l’adversaire. Il vient sur les ailes, ce qui fait qu’on a cherché à le bloquer dans son camp.

Il y avait des moments où on était bons, d’autres moins bons. Après, il faudra qu’on essaye de tirer les enseignements qu’il faut de cette rencontre. On est encore en pleine préparation. Je crois qu’on a encore du temps pour nous corriger.

Vous avez évolué au poste d’arrière droit, êtes-vous satisfait de votre prestation ?

A vous de me le dire ! J’ai essayé d’apporter un plus, de jouer juste. De m’adapter à ce poste. J’ai fait de mon mieux, c’est certain.

Vous êtes-vous au moins senti à l’aise ?

Ça va, je n’étais pas perdu. Je crois avoir tiré mon épingle du jeu.

Peut-être que vous auriez aimé être testé dans votre poste à la récupération ?

Pas spécialement. Je suis à la disposition du coach. Je jouerai là où il me le demandera. Je suis là pour ça. Je tâcherai, cela étant dit, d’être encore meilleur à l’avenir.

Vous avez l’air d’être déçu ?

Oui, je le suis. Je vous l’ai dit, j’espérais un meilleur score pour mon premier match. Dommage !

Cette défaite ne risque-t-elle pas de se déteindre sur vous à l’avenir ?

Non, je ne le crois pas. On sait que c’est un match de préparation. Là, on a 48h de récupération. On va essayer de nous changer un peu les idées en attendant de se remettre encore au travail. La préparation n’est pas encore terminée. On dispose encore de temps devant nous pour nous corriger. L’essentiel est d’être prêts pour la Slovénie.

Etes-vous optimiste ?

Bien sûr. Si je ne l’étais pas, je serais resté chez moi !

REDOUANE B