GROUPE TAHKOUT : Les employés sans salaires dans 31 wilayas

lundi 19 août 2019 à 11:42
Source de l'article : Liberte-algerie.com

Le blocage des comptes bancaires du groupe Tahkout, survenu au lendemain de l’incarcération de Mahieddine Tahkout, de deux de ses frères et de son fils, impliqués dans des affaires de corruption, a eu des incidences fâcheuses sur la situation salariale des employés de la société à travers 31 wilayas du pays.

Hier, le groupe Tahkout a rendu public un communiqué pour expliquer le non-versement des salaires du mois de juillet dernier aux travailleurs, arguant que cet état de fait découle d’une décision de la justice de bloquer ses comptes bancaires à titre conservatoire. “La direction du groupe a pris toutes les dispositions nécessaires pour verser les salaires des employés à travers le territoire national avant la fin du mois de juillet. Toutefois, les comptes bancaires ont été bloqués à titre conservatoire sur une décision de la justice. Ainsi, toute la masse salariale a été gelée au niveau des banques à cause des mesures prises par la justice”, a justifié le groupe Tahkout, affirmant que “le groupe ne souffre d’aucune difficulté financière” et que “le groupe n’a bénéficié d’aucun crédit bancaire dans le cadre de l’investissement”. Pour le groupe Tahkout, cet état de fait pénalise tous les salariés ainsi que leurs familles. Il fait rappeler que les déboires du groupe ont commencé quelques jours après que l’enquête préliminaire de la Gendarmerie nationale eut démontré que son patron, des membres de sa famille, des cadres du ministère de l’Industrie, mais aussi des walis, des ex-walis et des ministres de la République ont été impliqués dans l’affaire Tahkout. Outre l’affaire liée au montage automobile, le groupe est cité dans le dossier du transport universitaire, le foncier, le blanchiment d’argent et le transfert illégal des devises de et vers l’étranger.
Aussi, la sortie du groupe Tahkout intervient au moment où le gouvernement s’attelle à désigner des administrateurs judiciaires pour désamorcer la situation explosive qui prévaut dans les groupes et les sociétés privées cités en qualité de personnes morales dans les affaires de corruption et dont les comptes bancaires ont été gelés à titre conservatoire.
FARID BELGACEM

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
79 queries in 0,466 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5