Grippe porcine : 36 morts et 567 cas confirmés

mardi 22 décembre 2009 à 7:28
Source de l'article :

grippe_porcine_209538715_337516678.jpgLa grippe porcine continue de tuer en Algérie. Le nombre cumulé de victimes décédées, après avoir été contaminées par le virus de la grippe A H1N1, a atteint hier 36 cas après l’annonce par le ministère de la Santé, de la Population et de la Réforme hospitalière de quatre nouveaux décès.

Le ministère précise que le nombre des cas confirmés est désormais de 567 personnes. Lundi, dans un communiqué spécial, le département ministériel de Saïd Barkat a révélé que quatre personnes sont décédées dans des services hospitaliers de référence suite à des complications respiratoires. La première victime est une femme enceinte âgée de 29 ans résidant à Thénia, wilaya de Boumerdès. « Elle avait été hospitalisée à l’EPH de Bordj Ménaiel pour syndrome respiratoire bénin sur grossesse de six mois avant d’être évacuée vers le centre hospitalier universitaire de Tizi Ouzou où elle a subi en urgence une césarienne ».

La jeune victime a donné naissance à deux mort-nés avant de succomber. La deuxième victime est une fillette de 9 ans hospitalisée à Oran pour syndrome de détresse respiratoire aiguë. « Elle décéda dans un tableau de défaillance viscérale multiple. Cette patiente était suivie depuis la naissance pour infirmité motrice cérébrale », signale-t-on dans le communiqué du ministère. Le troisième décès a été enregistré à l’EPH d’Ouargla et concerne un jeune homme âgé de 27 ans originaire de Sidi Amrane. « Ce patient était traité pour une insuffisance cardiaque ». La dernière victime a également trouvé la mort à l’hôpital d’Ouargla où elle se trouvait pour détresse respiratoire aiguë. Il s’agit d’une jeune fille de 24 ans et résidant à Haï Chorfa.

Le ministère soutient dans son communiqué que le nombre cumulé de cas de grippe porcine en Algérie pourrait atteindre les 8.000 et dont la majorité ne s’était pas présentée aux services de référence. Le ministère annonce, par ailleurs, que le médicament antiviral (Oseltamivir) est disponible gratuitement dans les structures sanitaires publiques et privées. Il sera également offert, à titre gracieux, dans les officines pour les personnes présentant un syndrome grippal et justifiant une ordonnance. Le ministère de tutelle rappelle que le respect strict des règles d’hygiène permet de réduire les risques de contamination par le virus de la grippe A H1N1.

Il signale aussi qu’un numéro vert, le 3030, est mis à la disposition de la population. Ce numéro vert sera renforcé dans les prochains jours par 11 nouvelles lignes téléphoniques pour répondre aux appels des citoyens pris de panique à cause de la propagation de cette pandémie.

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
50 queries in 0,453 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5