Grand volontariat de collecte de déchets à Yakouren : La wilaya attend son incinérateur

lundi 14 octobre 2019 à 14:43
Source de l'article : Lexpressiondz.com

Un grand volontariat a été organisé samedi dernier dans la forêt de Yakouren. L’action rentrant dans le cadre de la campagne nationale relative à la problématique du déchet plastique, a été organisée par les services de la wilaya de Tizi Ouzou en collaboration avec les acteurs locaux.

Toutefois, cette campagne, qui s’inscrit dans l’optique fixée par le ministère de l’Environnement visant la sensibilisation et l’éducation environnementale, n’a pas fait oublier aux citoyens le devoir de ce même département consistant à accélérer les procédures d’acquisition par la wilaya d’un incinérateur inscrit à son actif depuis plusieurs années.

Au chapitre de l’éducation environnementale, des citoyens qui ont apprécié l’action de ce samedi n’ont pas omis de signaler qu’ils n’ont pas de leçon à recevoir en la matière. Depuis des années, les villageois se sont battus contre le fléau des décharges sauvages avec leurs propres moyens. Dans toutes les localités, les volontariats se sont multipliés pour nettoyer les routes, les allées des villages.
Toujours au chapitre de l’éducation environnementale, les villages de la wilaya de Tizi Ouzou ont toujours participé massivement au concours du village le plus propre. Cette initiative citoyenne lancée par l’APW est unique en son genre. En fait, le problème des déchets en général ne se pose pas en termes de ramassage dans la wilaya de Tizi Ouzou. Parallèlement aux services de la voirie, les citoyens ont toujours pris en charge par leurs propres moyens ce volet. L’inconvénient dont souffrent les populations locales est constitué par les lieux de décharge de ces grandes quantités collectées. Et ce sont les pouvoirs publics qui ne semblent pas pouvoir suivre la cadence impulsée par les citoyens. Deux raisons plaident pour cela.

D’abord, la wilaya de Tizi Ouzou s’est vue dotée d’un projet d’incinérateur pour venir à bout des quantités monstres de déchets. Mais, hélas, l’acquisition de ce moyen qui coûte 10 milliards de centimes tarde à être concrétisée pour des raisons inconnues. L’Assemblée populaire de wilaya a, dans sa dernière session, lancé un appel d’urgence au ministère de l’Environnement pour débloquer ce projet inscrit depuis des années. La wilaya souffre de décharges sauvages à travers tout son territoire et les moyens propres des populations ne suffisent pas à en venir à bout.

La seconde raison réside dans les retards accusés dans le lancement des entreprises de collecte de déchets de la wilaya. Six entreprises attendent encore la libération de leurs dossiers pour aller sur le terrain.

Sur ce chapitre donc, la défaillance n’est pas du côté de l’éducation environnementale des citoyens, mais de la volonté des pouvoirs publics à doter la wilaya de moyens techniques efficaces. Les retards accusés dans l’attribution de ces deux moyens, l’incinérateur et les entreprises privées de collecte, sont un indice suffisant de la non-responsbilité des populations en la matière ni à recevoir des leçons d’éducation environnementale. Les citoyens n’attendent donc donc pas ce genre de campagnes, mais plutôt les moyens dont ils ont besoin.

Kamel BOUDJADI

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
78 queries in 0,295 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5