Ghoul En tournée à Alger: Les embouteillages, un problème lancinant

samedi 10 août 2013 à 0:22
Source de l'article : Elmoudjahid.com

actualite2[44615].jpg• Lancement prochain des travaux d’un tunnel reliant la place du 1er Mai à Ben Aknoun.

Le ministre des Travaux publics, Amar Ghoul, a appelé mercredi dernier à trouver des solutions au problème des embouteillages sur les axes routiers de la capitale et sa banlieue par la réalisation de routes et d’ouvrages d’art avec des méthodes innovantes comme c’est le cas dans les grandes capitales du monde.

« La seule solution au problème des embouteillages dans la capitale consiste en la réalisation de routes souterraines et de tunnels », suivant des méthodes innovantes car les méthodes classiques ne le permettent pas, a précisé le ministre lors d’une rencontre consacrée à la présentation du projet de réalisation d’un tunnel reliant la place du 1er Mai à Ben Aknoun (9 km).

Ces alternatives innovantes s’imposent du fait de l’importante extension du tissu urbanistique de la capitale qui résulte de l’explosion démographique des dernières années, a-t-il ajouté.

Concernant le projet de réalisation du tunnel reliant la place du 1er Mai à Ben Aknoun, actuellement à l’étude, dont les travaux ont été confiés à l’Entreprise nationale des grands ouvrages d’art (ENGOA) en partenariat avec une entreprise turque, M. Ghoul a insisté auprès du directeur de l’entreprise algérienne pour que « les travaux soient lancés dans les plus brefs délais ». « Les deux entreprises doivent se réunir après l’Aïd El-Fitr pour mettre sur pied le groupe chargé de la réalisation et entamer les travaux dans les plus brefs délais », a souligné le ministre.

Conçu pour désengorger les axes routiers du cœur de la capitale, cet ouvrage qui s’étendra de la place du 1er Mai à Ben Aknoun permettra aux automobilistes de parcourir le trajet « en seulement 3 minutes » contre 45 minutes avec le réseau routier actuel, très congestionné durant les heures de pointe.

Selon les explications fournies lors de la rencontre organisée en marge d’une visite du ministre au niveau de certains projets dans la capitale, le tunnel sera à double sens avec deux couloirs dans chaque direction. Dans la commune de Baraki, le projet de liaison Oued Ouchayah-Benghazi est en cours de réalisation. Elle devra relier le port d’Alger à l’autoroute Est-Ouest. M. Ghoul a appelé l’ENGOA à lancer les travaux du tronçon Gué de Constantine-Oued Ouchayah « dans les plus brefs délais ».

Au laboratoire national des études maritimes à Hydra, le ministre a exhorté les responsables de cette instance publique à ouvrir ses portes aux jeunes diplômés et à hisser le niveau d’expertise du laboratoire afin de lui conférer une dimension internationale.

Par ailleurs, il y a lieu de rappeler que le ministre des Travaux publics avait appelé la semaine dernière, lors de sa visite de travail de d’inspection à Tipasa, les entreprises de réalisation de routes et ouvrages d’art à accélérer la cadence des travaux afin de désengorger les villes et stabiliser les populations rurales dans leurs villages. « Il est vrai que les projets ont atteint un taux d’avancement appréciable, mais il faudrait encore déployer davantage d’efforts afin de les mettre en service avant la prochaine rentrée sociale », a indiqué le ministre.

« La réalisation de nouvelles routes d’évitement et d’échangeurs permet aux usagers de se déplacer aisément et sans avoir à passer par les milieux urbains », a-t-il souligné, insistant également sur la nécessité de réaliser des chemins communaux et de wilayas vers les villages enclavés afin d’encourager leurs habitants à s’y stabiliser. « Pour travailler leurs terres et se stabiliser dans leurs villages, ces habitants ont besoin de routes bien entretenues pour se déplacer. L’Etat est là pour relever ce défi », a affirmé, à cet effet, le ministre, exhortant les responsables locaux à faire part de leurs besoins en la matière.

Amar Ghoul a annoncé dans ce sens, qu’il est prévu que la wilaya de Tipasa soit reliée à l’autoroute Est-Ouest, sur une distance de 17 km, et cela à travers la localité de Oued Djer. Une structure dont les études techniques ont été « totalement achevées », la poursuite des travaux de dédoublement de l’autoroute de Cherchell et le dédoublement la RN 64 reliant Tipasa à Alger. Concernant l’aménagement des ports de pêche et de plaisance, le ministre a estimé que les chantiers avancent à un rythme « appréciable » et les travaux seront achevés « dans les délais prévus ».
Synthèse de
Kafia Ait Allouache

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
48 queries in 7,988 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5