Genève 2009 : Ford iosis MAX

Genève 2009 : Ford iosis MAX

Geneva09-02.jpgAprès un premir concept-car iosis dévoilé au Salon de Francfort en septembre 2005 qui avait donné ses lignes à la nouvelle Mondeo, suivi, un an plus tard, d’un autre concept, l’iosis X, un crossover sport cinq portes qui a préfiguré le Ford Kuga, voici le troisième concept iosis, baptisé Ford iosis MAX qui se dévoile à Genève.

Ford iosis MAX constitue une nouvelle étape de l’évolution du style maison, le kinetic design, dévoilée sous forme d’un monospace compact au stade de concept. Il fournit parallèlement, une vision de la future génération de monospaces compacts (MAV – multi activity vehicle) Ford, ainsi que des indications sur l’orientation du style que pourrait adopter la gamme future des véhicules mondiaux du segment C (Focus, C-Max).

A ce propos, Martin Smith, Directeur Exécutif du Style de Ford Europe, tient un discours semblable à celui de son confrère de chez Kia -article précédent- : « iosis MAX prouve qu’un monospace compact peut être sportif et séduisant à la fois sans aucune incidence sur sa fonctionnalité et son accessibilité. »Geneva09-04.jpg

Pour John Fleming, président et CEO de Ford Europe : « Le concept iosis MAX constitue une étape importante dans l’affirmation du style de Ford en Europe sous l’égide de Martin Smith. Les deux précédentes études iosis avaient joué un rôle significatif dans ce processus. Elles nous ont permis de définir notre style, le kinetic design, et de montrer de quelle manière il allait contribuer à transformer notre gamme de produits à venir. »

Il ajoutera : « L’incroyable accueil réservé à nos derniers modèles – qu’il s’agisse de la Mondeo, du Kuga, de la Fiesta ou de la Ka – nous laisse penser que nous avons défini la bonne stratégie. iosis MAX propose un style innovant et une nouvelle interprétation du « kinetic design » de Ford. »

Geneva09-05.jpgLa face avant du iosis MAX se caractérise par une grande calandre inférieure trapézoïdale, associée désormais à l’identité de la marque Ford. Cependant, elle présente un dessin différent, avec trois barres horizontales chromées. La silhouette façon coupé est accentuée par la partie vitrée et les montants C en ‘arc-boutant’. Les feux avant adoptent une nouvelle.

Le montant B, hantise du designer automobile, est logiquement absent sur ce concept pour offrir une meilleure accessibilité, mais les ingénieurs feront le necessaire pour rappeler les dessinateurs à l’ordre en brandissant l’argument de la rigidité de caisse.

En plus du style, Ford iosis Max adopte des concepts innovants tels que le système d’ouverture des portes, le hayon en deux parties et les motorisation essence EcoBoost.

Geneva09-08.jpgLe hayon est scindé en deux parties afin de permettre son ouvertue en espace restreint limité en arrière ou au-dessus du véhicule.

iosis MAX est animé par un moteur essence, un 4 cylindres de 1,6 litre de 180 ch, dénommé EcoBoost. Il est suralimenté, à injection directe, muni d’une distribution à calage variable et devrait permettre, selon Ford, une économie de 20 % de carburant comparé à un moteur à essence classique de puissance équivalente.Geneva09-14.jpg

Les moteurs EcoBoost seront progressivement introduits dans la gamme des véhicules de Ford Europe à partir de début 2010. Il integreront le système Ford Auto-Start-Stop, et une boîte de vitesses manuelle automatisée Ford PowerShift à double embrayage et six rapports. Les simulations effectuées avancent un taux d’emission de CO2 de 125 g/km.

La réalisation du iosis MAX concept a été assurée en partenariat avec le carrossier spécialisé Coggiola de Turin.