Fusillade à Paris : une étudiante Algérienne grièvement blessée

Fusillade à Paris : une étudiante Algérienne grièvement blessée

Le 16e arrondissement Parisien a été secoué hier par une fusillade qui s’est soldée par la mort d’une personne tandis qu’une autre a été grièvement blessée. Si la personne décédée s’est avérée être Hamza Djouhoud, un Franco-Comorien, figure du banditisme à Marseille, la personne blessée n’est hélas qu’une étudiante Algérienne qui travaille à mi-temps au niveau de la capitale Française.

Cette étudiante serait « entre la vie et la mort » selon le militant associatif Aiyed Jugurtha qui a indiqué, via un post sur sa page Facebook, qu’il a été « contacté ce matin par deux étudiantes algériennes, en état de CHOC, perturbées et perdues, car leur amie a été victime d’une fusillade qui a eu lieu hier à Paris 16ᵉ ».

La victime se trouve entre la vie et la mort

Le militant associatif précise, que suite à plusieurs appels qu’il a passés, il est arrivé à la conclusion que  » la victime de cet acte odieux est une étudiante Algérienne, elle travaille à mi-temps pour financer ses études en tant qu’agent de sécurité à l’hôpital Henry Dunant, cette Algérienne se trouve entre la vie et la mort ». 

Aiyed Jugurtha a également indiqué qu’il a contacté le consulat d’Algérie à Créteil. Les informations concernant cette étudiante Algérienne, victime de cette fusillade au cœur de Paris, ont été envoyé par mail aux services consulaires. En outre, le militant ajoute que « Le Consulat général de Paris est injoignable au téléphone, mais je les ai informés par émail, j’attends un retour ».

En plus du fait que les deux amis de la victime se trouvent en état de choc, Jugurtha a également affirmé que les parents de l’étudiante Algérienne, qui habitent en Algérie « ne sont pas encore prévenus, et je me sens impuissant de leur annoncer cette terrible nouvelle, espérant que les services consulaires de Créteil le feront aussitôt possible ».

🚨 Fusillade de Paris🇫🇷étudiante algérienne 🇩🇿entre la vie et la mort 😞
🚨C’est vraiment pénible pour ce premier jour du…

Publiée par Aiyed Jugurtha sur Mardi 13 avril 2021