France : un Algérien expulsé pour port d’arme blanche dans une mosquée

France : un Algérien expulsé pour port d’arme blanche dans une mosquée

Le weekend dernier, la mosquée de Drancy en Seine-Saint-Denis a fait face à la présence d’un sans papiers algérien, qui avait en sa possession un couteau. La présence de cet individu dans ce lieu de culte a été rapidement prise au sérieux. Notamment, par les forces de l’ordre françaises.

En effet, l’alerte a été effectuée par l’un des passagers qui a aperçu le couteau de 30 centimètres du SDF, âgé de 42 ans. Suite à ce signalement, les éléments de la brigade anticriminalité, mais aussi les services chargés de la protection de l’imam de cette mosquée, sont intervenus pour procéder à l’interpellation de cet Algérien sans domicile fixe en France.

Selon l’Imam Chalghoumi, responsables de cette mosquée. Au moment de son interpellation, l’Algérien lançait “je suis venu massacrer”, rapporte Le figaro.

Interpelé pour port d’arme blanche dans une mosquée, un Algérien expulsé de France

Cet Algérien a été arrêté alors qu’il était en salle des prières. Lors de sa garde à vue, ce SDF de 42 ans, aurait affirmé qu’il ne voulait pas s’attaquer aux fidèles. Qui était présents dans la mosquée. En ce qui concerne le port d’arme blanche dans un lieu de culte, les déclarations de ce suspect restent imprécises.

Par ailleurs, la garde à vue de ce SDF aux origines algérienne a été levée le dimanche. Et une procédure a été transmise au parquet pour évaluer les éventuelles possibilités de poursuite pénale, rapporte le Parisien. Faisant l’objet d’une obligation de quitter le territoire français. Ce suspect a été expulsé vers l’Algérie, le mardi 25 octobre dernier.

De son côté, le ministre de l’Intérieur français. Gérald Darmanin, a fait part, part un post Twitter, de son soutien à l’imam de la mosquée de Drancy, en l’occurrence Chalghoumi. Et salue la réactivité, mais aussi le courage des policiers qui ont procédé à l’interpellation de cet Algérien sans domicile fixe en France.