France : un Algérien assassine sa compagne et cache le corps dans son congélateur

France : un Algérien assassine sa compagne et cache le corps dans son congélateur

Tragédie dans l’Essonne, en France, où le corps d’une femme âgée de 44 ans a été retrouvé dans le congélateur de l’appartement de son compagnon, un Algérien âgé de 47 ans. Ce macabre incident a été découvert ce samedi matin par les policiers, après que la victime ait disparu depuis jeudi soir.

Trouvaille macabre : une enquête pour féminicide ouverte contre un Algérien à Évry

Jeudi soir, la mère de famille de 44 ans, d’origine béninoise, avait été déposée chez son petit ami, un Algérien de 47 ans, par l’un de ses enfants. Le lendemain matin, elle ne répondait pas au téléphone, ce qui a suscité l’inquiétude de son fils. Ce dernier s’est donc rendu chez le petit ami de sa mère, qui lui a assuré qu’elle était déjà partie.

À LIRE AUSSI : Venu passer l’Aid en Algérie, un jeune égorgé par son voisin en plein jour

Alertée par le fils de la victime, la police est intervenue et a appréhendé le quadragénaire vendredi soir, vers 20 h 30. Celui-ci était muni d’une arme de poing et avait des taches de sang sur ses vêtements. Néanmoins, le corps de la femme restait introuvable à ce moment-là, et une enquête pour “enlèvement et séquestration” a été ouverte.

Un Algérien assassine sa compagne et cache le corps dans son congélateur en France

Les enquêteurs de la police judiciaire d’Évry ont ensuite mené une perquisition au domicile du suspect ce samedi matin, afin de recueillir des preuves supplémentaires. C’est lors de cette perquisition qu’ils ont fait la terrible découverte : le corps sans vie de la victime était dissimulé dans le congélateur.

À LIRE AUSSI : France : à son retour d’Algérie, elle découvre un cadavre dans son domicile

La victime sera soumise à une autopsie pour déterminer les causes de son décès. Le quadragénaire a, quant à lui, été placé en garde à vue, et les enquêteurs poursuivent leurs investigations pour faire toute la lumière sur cette tragédie.