France : fin de mission pour 6 consuls algériens

France : fin de mission pour 6 consuls algériens

Le président de la République, Abdelmadjid Tebboune procède à un remaniement dans le corps diplomatique algérien en France, touchant six départements, indique le Journal Officiel du 03 novembre en cours.

Cette décision intervient au moment où les relations diplomatiques entre l’Algérie et la France passent par une zone de turbulence, alors que tout semblait aller vers le mieux au début de l’année, quand l’ambassadeur Mohamed-Antar Daoud avait présenté les lettres de créance au président Macron.

Mouvement dans le corps diplomatique : 6 consuls limogés

Sur instruction du Président de la République, Abdelmadjid Tebboune, il a été mis fin aux fonctions de plusieurs consuls d’Algérie en France. Il s’agit de Said Moussi consul général d’Algérie à Paris et Belkacem Mahmoudi consul à Créteil.

La décision concerne également les consules d’Algérie à Toulouse, Pontoise et Bobigny, respectivement, Abdelhamid Ahmed Khodja, Hayat Sait, Nadjeh Baaziz. De surcroit, Hadda Touati et Mohamed Saoudi, consuls d’Algérie à Nice et à Montpellier ont fait l’objet de cette instruction présidentielle.

Pour rappel, avril dernier, l’ambassadeur Mohamed-Antar Daoud avait présenté, au président français, Emmanuel Macron, les lettres de créance l’accréditant en qualité d’ambassadeur extraordinaire et plénipotentiaire de la République algérienne démocratique et populaire auprès de la République française. Lors d’une deuxième cérémonie, le diplomate algérien avait également présenté ses lettres de créance au président français en sa qualité de co-prince de la Principauté d’Andorre.

Le chef de l’Etat français a saisi cette occasion pour charger l’ambassadeur Mohamed-Antar Daoud de transmettre ses “salutations et sentiments d’amitié” au président Abdelmadjid Tebboune manifestant un “intérêt particulier” au renforcement des relations politiques et au développement de la coopération économique entre les deux pays.