France : quand la Légion étrangère recrute des harraga algériens

France : quand la Légion étrangère recrute des harraga algériens

Harraga, ce fléau qui n’a jamais disparu de l’Algérie et qui ne cesse de prendre de l’ampleur. Ces embarcations clandestines portant à leurs bords des femmes, des adolescents ainsi que des enfants, qui tentent le risque de la traversée maritime dans l’espoir d’un avenir meilleur.

Une fois sur le sol européen, les migrants clandestins se mettent à la recherche d’un travail, en noir, afin de pouvoir survivre et subvenir à leurs besoins.

Parmi ces harraga, plusieurs se dirigent vers la caserne de recrutement de la Légion étrangère, dont le quartier général est basé à Marseille, a t-on-apprit du Jeune Indépendant.

Dotés d’une bonne santé et d’une excellente forme physique, des jeunes harraga qui ont réussi dernièrement à atteindre les côtes italiennes, ont choisi de joindre le corps militaire de la Légion étrangère, et ce, après s’être rendus en France.

Plus de 60 harraga sélectionnés dans la Légion étrangère

La même source a ajouté que ces jeunes migrants algériens, originaires de plusieurs régions du pays, ont informé leurs familles qu’ils suivaient des stages d’entraînement militaire en France, en précisant qu’ils se portent bien.

Tv5 monde à la demande

« Mon fils m’a appelé hier pour me dire qu’il s’était engagé, lui et quelques jeunes d’Annaba, d’El-Tarf, d’Alger et de Jijel, dans la Légion étrangère », a révélé le père de l’un des harraga en question au Jeune Indépendant.

Ce dernier a précisé que, selon son fils, plus de 60 migrants clandestins, sur une centaine, ont été sélectionnés dans ce corps de l’armée française.

Le père du migrant a ajouté : « ils ont signé chacun un contrat de cinq ans, avec un salaire de départ de 1 280 euros par mois ».

Pour préciser, la Légion étrangère est un corps de l’Armée de terre française disposant d’un commandement particulier et comportant plusieurs subdivisions d’arme : infanterie, cavalerie, génie et troupes aéroportées.

Cette dernière recrute sans distinction d’origine, de religion ou de nationalité. Elle compte actuellement un effectif de 9 000 cadres et légionnaires issus de 136 pays.

Pour les conditions d’engagement, la Légion étrangère recrute des jeunes hommes, âgés entre 17 et 40 ans, ayant de bonnes conditions physiques et être prêts à servir en tous lieux.

Ainsi, les candidats algériens acceptés sont nourris et logés gratuitement. Ils peuvent également demander la naturalisation française après trois ans de service, avec un salaire de départ de 1 280 euros par mois.