France : nouvelle procédure pour le renouvellement des cartes de résident de 10 ans

France : nouvelle procédure pour le renouvellement des cartes de résident de 10 ans

Depuis plusieurs mois, les autorités françaises procèdent à la dématérialisation des procédures administratives relatives à la demande et au renouvellement des titres de séjour et les procédures de regroupement familial. Cette dématérialisation touche, cette fois-ci, le renouvèlement des cartes de résident de 10 ans.

En effet, l’information a été communiquée par les services d’États dans plusieurs départements en France qui souhaitent passer au numérique dans le traitement de ces demandes.

Du nouveau dans la procédure de renouvellement des cartes de résident de 10 ans en France

La nouvelle procédure impose l’utilisation de l’Administration numérique des étrangers en France, ANEF, pour demander le renouvèlement de la carte de résident de 10 ans. Cette nouveauté entrera en vigueur à partir du 10 juillet 2024.

Par ailleurs, la dématérialisation de ce service, concerne, en plus des cartes de résident de 10 ans, les certificats de résidence algériens de 10 ans, la carte de résidence de longue durée-UE et la carte de résident permanent. Désormais, les personnes qui souhaitent renouveler l’un de ses documents n’ont plus à déposer leurs demandes sur la plateforme “Démarche simplifiée“.

Les demandeurs qui ont déposé, sur cette plateforme, leurs requêtes avant le 10 juillet 2024, ne sont pas obligés de reformuler cette demande sur l’ANEF.

Une procédure simple et intuitive

L’instauration de ce nouveau système et la dématérialisation de ces procédures simplifient cette démarche pour les demandeurs de ces documents. Les utilisateurs de la nouvelle plateforme n’ont qu’à créer un nouveau compte sur le portail électronique. Mais aussi, remplir le formulaire de demande et insérer toutes les pièces justificatives.

De plus, le suivi de l’état d’avancement du traitement du dossier en question se fait également en ligne, sur la plateforme de l’ANEF. Ce qui permettra de réduire les délais d’attente et les retards injustifiés. Et de minimiser les erreurs administratives. Par ailleurs, ce passage au numérique a été déjà annoncé pour les titres de séjour. Et la procédure de regroupement familial pour les étrangers.


À LIRE AUSSI :

>> Naturalisations, visas France et titres de séjour : voici la part des Algériens en 2023
>> Législatives 2024 en France : le NFP en tête de la future Assemblée