France : Les «gilets jaunes» dans la rue pour leur 10e samedi

lundi 21 janvier 2019 à 13:39
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

Les «gilets jaunes» ont manifesté samedi, pour la 10e fois de leur mobilisation, dans plusieurs villes de France malgré le lancement par le président Emmanuel Macron du «grand débat national», dans le but de solutionner la crise sociale et politique qui s’est installée depuis déjà deux mois.

Les autorités françaises ont mobilisé 80.000 membres des forces de sécurité au moment où l’on s’attendait, avec le lancement du «grand débat national», à un apaisement, malgré l’avertissement du sondage Elabe de mercredi qui a annoncé que le soutien des Français au mouvement des «gilets jaunes» a connu une hausse. Ils sont 67 % des Français sondés qui disent soutenir le mouvement. La mobilisation de ce samedi, avec comme slogan «Macron, démission !» et «Référendum d’initiative citoyenne, RIC), est considérée, en tant que première incidence politique, comme un refus des «gilets jaunes» du débat engagé par le Président et son gouvernement, après avoir pris en décembre des mesures sociales d’une enveloppe de 10 milliards d’euros, dans le but de régler une crise sociale née du ras-le-bol fiscal des Français et de la dégradation de leur pouvoir d’achat.

La Cour des comptes a d’ailleurs critiqué vendredi l’action du gouvernement dans le financement de ces mesures qui va, selon elle, accentuer la dette publique. En raison de l’enveloppe dégagée par le gouvernement pour les mesures sociales, le déficit devrait s’établir à 3,2 % du PIB en 2019, mais d’après plusieurs économistes, il pourrait être «plus important». Cette énième mobilisation intervient, rappelle-t-on, au moment où une polémique est installée sur l’utilisation, par les forces de sécurité, des armes dites de force intermédiaire lors des échauffourées avec les manifestants. Jeudi, le Défenseur des droits, Jacques Toubon, a demandé la «suspension» de l’usage par les forces de l’ordre des lanceurs de balle de défense (LBD). De nombreux manifestants ont été blessés, parfois grièvement au visage lors des mobilisations de «gilets jaunes».

D’après un décompte de «Libération», au moins 69 «gilets jaunes» ou journalistes ont été blessés par des tirs de LBD depuis le début de la mobilisation et au moins 14 d’entre eux ont perdu l’usage d’un úil. Pour la journée de samedi, le ministère de l’Intérieur a annoncé à 14h00 le chiffre de 27.000 manifestants en France, dont 7.000 à Paris et 10.000 à Toulouse, précisant qu’à 17h30, la police a interpellé une trentaine de personnes à Paris suite à des heurts. Des heurts et échauffourées ont été signalés dans plusieurs autres villes qui ont causé des blessures du côté des «gilets jaunes» et des forces de l’ordre. Sur les réseaux sociaux, le mouvement continue son combat en lançant une application mobile permettant de recenser le nombre de «gilets jaunes» actifs chaque jour sur le terrain et les soutiens du mouvement.

En tout avec cette nouvelle mobilisation, les «gilets jaunes» ne semblent guère, de l’avis des observateurs, impressionnés par le «grand débat» du président Macron, censé canaliser la colère sociale inédite, qu’ils considèrent comme un «traquenard» ou de «piège».

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
12 queries in 0,183 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5