France-Algérie : Tebboune s’exprime sur le « dossier de la mémoire »

France-Algérie : Tebboune s’exprime sur le « dossier de la mémoire »

Le chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune s’exprime sur les relations algéro-françaises ainsi que sur le rapport de Stora de « réconciliation des mémoires » entre l’Algérie et la France.

Lors d’un entretien accordé ce lundi à la presse nationale, le président Tebboune a évoqué de nombreuses questions régionales, dont les relations de l’Algérie avec la France.

“J’ai de très bonnes relations avec le président Français (Emmanuel Macron, ndlr), mais des lobbyistes français puissants tentent de déstabiliser nos relations”, a fait savoir le président Tebboune.

“Certains (lobbyistes) ont même menacé de mort l’historien Benjamin Stora. Leur président (Macron) est au courant qu’il existe un lobby puissant qui veut imposer ses décisions en France”, a-t-il révélé.

“Quant au dossier de la mémoire, je n’y renoncerai jamais (…) Les développements de ce dossier vont dans le bon sens. D’ailleurs, le rapatriement des crânes de résistants est un bon geste de la France”, a ajouté le chef de l’Etat.

“L’Algérie demeurera une puissance africaine”

Évoquant les questions régionales et les derniers développements au Sahel, le président Tebboune a réaffirmé la position de l’Algérie sur la question du Sahara Occidentale et le conflit libyen.

“L’Algérie est une puissance régionale et demeurera une puissance africaine. Nous disposons d’une armée puissante, mais notre stratégie est d’aider ces pays (Mali, Libye…) à se reconstruire démocratiquement”, a déclaré le chef de l’Etat.

“L’Algérie est en train de retrouver sa grandeur, tout en préservant sa souveraineté. Nous jouissons de bonnes relations avec les états unis d’Amérique et l’Union Européenne”, a-t-il ajouté.