Football – Ligue 1: Lorsque les émotions remplacent le football

jeudi 23 mai 2019 à 9:25
Source de l'article : Lequotidien-oran.com

M. Zeggai

Coup de tonnerre avant-hier au stade Omar Hamadi où le MCO a tout simplement gâché la fête des usmistes qui ont manqué l’occasion de valider leur titre de champion après avoir été contraints au nul, dans le cadre de l’avant-dernière journée, au moment où la JSK a réalisé un bel exploit en déplacement contre le NAHD et qui est revenue à un point du leader. Après cette contre-performance, l’USMA est condamnée à battre le CSC lors de la dernière journée pour être sacrée. 

Quant au MCO, il est parvenu à répondre présent là où on l’attendait le moins après avoir décroché le point du nul, en tenant la dragée haute au leader usmiste. Les Oranais ont besoin d’une victoire dimanche prochain lors de la réception du NAHD pour conserver leur place parmi l’élite. Avec ce résultat, le MCO a rendu un grand service à la JSK du président Cherif Mellal qui reste toujours en course pour le titre. 

Le rêve pourrait donc devenir réalité pour les Canaris. Le coaching gagnant de Franck Dumas a été déterminant en incorporant Belgherbi, artisan du succès kabyle avec un doublé à la clé. A présent, la JSK, qui accuse un point de retard sur le leader, pourrait s’accaparer du titre lors de l’ultime journée en cas de victoire sur le CABBA et un éventuel faux pas de l’USMA à Constantine. Dans la course pour la troisième place, la JSS a fait une belle opération en s’imposant à domicile face à l’ESS, qui voit ainsi ses dernières illusions s’envoler, au grand dam de son public. A cet effet, le Paradou AC, la grande déception de ces derniers matches, a concédé à Aïn M’lila son troisième revers consécutif, mais n’a pas dit son dernier mot, et un succès lors de la dernière journée face au DRBT lui assurait définitivement la troisième place. Au bas du classement, l’OM et le DRBT ont réservé leur billet pour la Ligue 2 avant d’être confirmés dimanche, alors que le CABBA a assuré officiellement son maintien. Ce sont les faits saillants de cet avant-dernier round qui aura été favorable aux Bordjis qui, à la faveur de leur succès sur leur hôte du jour, l’O Médéa, ont réussi à sauver leur saison. 

A noter que les Médéens ont joué plus d’une heure en infériorité numérique après l’expulsion de Belaâlem. En revanche, en ouverture de cette journée, l’AS Aïn M’lila a assuré son maintien, grâce à sa victoire acquise devant son public face au PAC. 

A Tadjenanet, c’est la consternation. Le DRBT est bien parti pour évoluer la saison prochaine à l’étage inférieur. Le Difaâ ne devra s’en prendre qu’à-lui-même pour avoir laissé filer l’occasion de maintenir intactes ses chances pour le maintien en se contentant du match nul à domicile face au CSC. 

Le DRBT a raté deux penalties par Bensaha dans deux moments cruciaux de la partie (55′ et 90’+3′), dans un match qui s’est joué à huis clos. Le MOB ne veut pas abdiquer et maintient le suspense à la faveur de sa victoire à domicile face au CRB. Seul point noir: le match a été interrompu suite à un envahissement de la pelouse juste avant la mi-temps avec le saccage et la dégradation des bancs des remplaçants. L’arbitre Achouri devait tout simplement arrêter la partie puisque la vie des joueurs des deux équipes était en danger au vu de l’ampleur des scènes d’intimidation et de violence sur le terrain. A Sidi Bel-Abbès, le MCA, comme il fallait s’y attendre, a trébuché devant l’USMBA, qui est parvenue à renverser la vapeur après avoir été menée au score à treize minutes de la fin. En somme, à l’issue de cette journée, l’USMA et la JSK seront les deux représentants algériens à la prochaine édition de la Ligue des champions de la CAF. Les deux clubs ont assuré leur place après les défaites du PAC et l’ESS. 

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
24 queries in 0,379 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5