Fin de la crise des visas France – Algérie : ce qui va changer

Fin de la crise des visas France – Algérie : ce qui va changer

Après le retour à la normale des relations diplomatiques entre l’Algérie et la France, place désormais à une nouvelle page pour les relations consulaires.

En visite de travail ce dimanche 18 décembre en Algérie. Le ministre français de l’Intérieur annonce la fin de la crise des visas entre Alger et Paris. Une nouvelle étape importante dans le renouement des relations entre les deux pays “amis”.

“Nous l’avons décidé de le faire ensemble (La France et l’Algérie, ndlr). Depuis lundi dernier, nous avons repris une relation consulaire normale, celle qui existait avant la pandémie du coronavirus.”, dit-il dans une déclaration à la presse à l’issue d’une rencontre avec le président Abdelmadjid Tebboune.

“Ce retour à la normale concerne notamment la relation sur les visas et l’échange entre nos populations. Et ce à la hauteur de la relation amicale extrêmement forte et spécifique entre la France et l’Algérie.”, ajoute-t-il.

Le nombre des visas accordés aux Algériens va-t-il augmenter ?

Rappelons qu’il y a une année, la France avait décidé de réduire à moitié l’attribution des visas pour les Algériens. Pourquoi ? En plus de la crise diplomatique que traversait Alger et Paris, à l’époque, l’Algérie ne délivrait plus de laisser passer consulaire pour les sans papiers algériens.

Face aux tensions diplomatiques entre l’Algérie et la France et la baisse de la coopération dans l’expulsion des harragas algériens. Le président français Emmanuel Macron avait décidé de jouer la carte de la réduction de la délivrance des visas pour tous les Algériens, mais aussi les maghrébins (Marocains et Tunisiens).

Hors, avec la dernière visite d’Emmanuel Macron en Algérie, les Relations en Alger et Paris sont redevenues beaucoup mieux qu’avant. Un renouement de coopération qui vient de toucher aujourd’hui le dossier des visas.

En effet, avec le retour à la normale de la délivrance des visas. Nous allons voir de moins en moins de refus pour les demandeurs algériens. Alors que jusqu’à aujourd’hui, les visas touristiques accordés pour les voyageurs Dz faisaient très rare.

Le Maroc aussi concerné par la fin de “la crise des visas” pour la France

Pas plus tard que vendredi dernier, la ministre française des affaires étrangères a aussi annoncé la fin des restrictions sur l’attribution des visas pour les Marocains. L’annonce avait été faite lors d’une conférence de presse conjointe avec son homologue marocain Nasser Bourita.

“Avec nos partenaires marocains, nous avons pris les mesures. Pour restaurer une relation consulaire normale dans le domaine migratoire.”, avait-elle annoncé.