Festival de musique symphonique d’Alger : La Chine et l’Ukraine pour une soirée de clôture à guichets fermés

jeudi 17 octobre 2019 à 11:05
Source de l'article : Reporters.dz

Le 11e Festival culturel international de musique symphonique d’Alger (FCIMS) se clôture, ce soir, à l’Opéra d’Alger Boualem-Bessaih, avec à l’affiche les orchestres venus de Chine et d’Ukraine, après six soirées au rythme de la musique universelle.

Abdelkader Bouazzara, commissaire du Festival, nous a annoncé, hier, que cette soirée de clôture affiche d’ores et déjà complet et que tous les billets du concert ont été vendus. Le commissaire de la manifestation a également tenu à rendre hommage au public présent en masse chaque soirée depuis l’ouverture du festival, le 12 octobre dernier, en affirmant que la réussite de ce festival dédié à la musique universelle est due à son public composé de connaisseurs et de mélomanes fidélisés au fil des années, en déclarant que «le Festival c’est le public et le public est le festival».

Avec le même enthousiasme, Abdelkader Bouazzara a également confié que l’autre grande réussite de cette année et la présence de la jeunesse algérienne autant dans le public que sur scène en rappelant que l’édition de cette année est placée sous le slogan «Les jeunes fêtent la musique». Il nous confie d’une voix très émue que « la prestation des jeunes talents algériens lors de cette édition est extraordinaire. Tant le jeune chef d’orchestre Lotfi Saïdi, que les membres de la chorale Ranime, sous la direction de Wieme Benamar Hammouda, que les jeunes musiciens au sein de l’orchestre symphonique, ont tous assuré d’une manière majestueuse».

Ajoutant à ce sujet que «c’est une grande fierté d’avoir donné l’occasion à ces jeunes de s’exprimer dans cette manifestation d’un niveau international. On l’a fait en connaissance de cause, car on connaît très bien leurs compétences, leur amour et leur passion pour la musique universelle». A la veille de la clôture de cette 11e édition du FCIMS, le commissaire de la manifestation s’est également félicité de la réussite de cette édition « sans aucun incident artistique ou organisationnel, grâce à une équipe de professionnels entièrement dévouée au service de la culture».

Par ailleurs, dans un contexte financier marqué par les restrictions budgétaires, Abdelkader Bouazzara, nous confie que «certes l’organisation d’un festival de cette envergure est très difficile à cause de la diminution drastique du budget octroyé à la manifestation, mais nous avons réussi à relever ce défi grâce à l’implication de la direction et de toute l’équipe de l’Opéra d’Alger et au soutien de l’Office national des droits d’auteurs et des droits voisins (Onda), un de nos partenaires majeurs qui a contribué à la réussite de cette 11e édition. Je tiens aussi à souligner que des entreprises étatiques et privées nous ont aussi apporté leur soutien». Enchaînant : Je tiens aussi à remercier les représentations diplomatiques en Algérie des pays participants qui, à travers leurs ambassades, sont aussi d’une aide précieuse pour la réussite de cette manifestation dédiée à mettre en valeur la musique universelle en tant que langage commun pour le dialogue entre les peuples».

Le commissaire a également mis en exergue le soutien des cadres du ministère de la Culture qui ont contribué à coordonner l’organisation de cette manifestation d’envergure, notamment avec les autres ministères impliqués dans un tel événement. Pour rappel, cette 11e édition s’est déroulée du 12 au 17 octobre courant, marquée par la participation de seize pays venus des différents continents, avec l’Egypte, en tant que pays invité d’honneur, représentée par la prestation de l’Orchestre symphonique du Caire.

Sihem Bounabi

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
72 queries in 0,390 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5