Festival de Cannes 2023 : le réalisateur brésilo-algérien Karim Aïnouz en lice pour la Palme d’Or

Festival de Cannes 2023 : le réalisateur brésilo-algérien Karim Aïnouz en lice pour la Palme d’Or

La liste de la sélection officielle pour la 76e édition du festival de Cannes a été dévoilée, le weekend dernier. En effet, la présidente et le délégué général du festival de Cannes ont dévoilé la sélection officielle de cette nouvelle édition qui se tiendra du 16 au 27 mai 2023, à la Croisette.

L’édition 2023 sera marqué par une forte présence de films africains, et ouvrira un nouveau chapitre pour des réalisateurs et des cinéastes venus de l’Afrique du Nord, Afrique subsaharienne et de l’Afrique de l’Est. L’Algérie sera également présente lors de cet événement emblématique du cinéma mondial.

D’origine algérienne, le réalisateur Karim Aïnouz en compétition officielle pour la Palme d’Or

Karim Ainouz

Le réalisateur brésilo-algérien en lice pour la Palme d’Or du festival de Cannes 2023

Présentés le jeudi 14 avril dernier, 19 films se disputent la Palme d’Or de la 76e édition du festival de Cannes. Parmi ces derniers, le film “Firebrand” du réalisateur, d’origine algérienne, Karim Ainouz. Portant des racines brésilo-algériennes, ce réalisateur, qui n’a connu son père qu’à l’âge de 20 ans, laisse toujours dans ses films une trace sur ses recherches de ses origines paternelles.

Scénariste, réalisateur, mais aussi acteurs, Karim Ainouz a fait ses études en architecture à Brasília, avant de suivre une formation en théorie du cinéma à New York. Il fait son entrée dans le monde du cinéma, à partir des années 90, notamment grâce à des films et documentaires sélectionnés à de nombreuses reprises dans plusieurs festivals internationaux. À plusieurs reprises, Karim Ainouz évoque l’Indépendance de l’Algérie dans ses réalisations.

Festival de Cannes 2023 : “Omar la Fraise” du Franco-algérien Elias Belkeddar sera présenté en Séance de minuit

Un autre film appartenant à un réalisateur d’origine algérienne sera également présent au festival de Cannes. Il s’agit, notamment, du film “Omar la Fraise” réalisé par le Franco-algérien Elias Belkeddar. Né dans la capitale parisienne, ce réalisateur revient souvent sur le pays de son père algérien.

Par ailleurs, son film “Omar la Fraise” sera présenté en Séance de minuit lors de l’édition 2023 du festival de Cannes. Dans ce long-métrage, Elias retrouve le monde d’Omar, particulièrement connu sous le nom “Omar la Fraise”. Un bandit âgé d’une quarantaine d’année. Ce film retrace une histoire dont le point de départ est lié aux rues d’Alger.

Elias Belkeddar

“Omar la fraise” du réalisateur franco-algérien Elias Belkeddar sera présenté en séance de minuit


| À LIRE AUSSI :

>> Japon : un film d’animation algérien primé au NIAFF 2023
>> Nawell Madani : entre critiques crues et éloges, sa série « Jusqu’ici tout va bien » fait le buzz