FaceApp : l’application risquée pour la vie privée !

jeudi 18 juillet 2019 à 23:50
Source de l'article : Algerie360.com

Depuis plusieurs jours, les photos d’utilisateurs vieillis avec beaucoup de réalisme inondent les réseaux sociaux grâce à l’application FaceApp. Mais la gestion des données personnelles de cette appli est inquiétante.

L’application, dont les bureaux du développeur Wireless Lab sont basés en Russie, est d’abord devenue virale en 2017, grâce à des filtres qui permettaient de rendre un visage plus attrayant, plus jeune, de le modifier pour qu’il ressemble au sexe opposé mais aussi de le vieillir.

Comment ça marche ?

Pour fonctionner, l’application a besoin de votre photo ou de la personne que vous souhaitez transformer. Vous pouvez effectuer un selfie ou bien importer une image de votre galerie. Si vous choisissez une photo dans votre téléphone, l’application vous demande votre autorisation afin d’y avoir accès. Elle ne téléchargera pas d’autres images. En revanche, l’image que vous lui aurez fournie sera stockée sur un Cloud.

A partir de là, les conditions d’utilisation d’utilisation de l’application sont assez claires. Comme des internautes l’ont relevé. FaceApp indique qu’en tant qu’utilisateur, vous lui cédez de fait une licence d’utilisation « perpétuelle, irrévocable, non-exclusive, hors-taxe, mondiale, gratuite et transférable » de votre photo. Cela signifie que ce contenu pourra ensuite se retrouver sur des supports publicitaires ou commerciaux, entre autres, sans que vous en soyez informés, puisque vous aurez, en amont, donné votre autorisation.

Massin.A

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
81 queries in 0,562 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5