Extension du métro d’Alger : ou en sont les travaux ?

Extension du métro d’Alger : ou en sont les travaux ?

À Alger, les travaux d’extension du métro via deux nouvelles lignes ont atteint un stade avancé, avec un taux d’avancement de 99 %. Lors d’une session publique au Conseil populaire national, le ministre des Transports, a précisé que le projet reliant le centre d’El Harrach à l’aéroport d’Alger, sur une distance de 9,5 km avec 9 stations, est quasiment achevé.

De même, la ligne entre Ain Naadja et Birkhadem, longue de 4,4 km et comportant 4 stations, est également à 99 % d’avancement. Ce développement vise à améliorer l’accessibilité et à désenclaver les quartiers périphériques de la capitale, notamment ceux situés à l’ouest de la wilaya.

Initiatives de transport ferroviaire et routières urbaines

Le ministre a aussi annoncé l’ouverture de deux nouvelles lignes de chemin de fer prévues pour juillet prochain : les lignes « Zeralda-Rahmania » et « Blida-Rahmania ». En outre, un plan d’urgence pour répondre aux besoins de transport des nouveaux pôles résidentiels a été mis en place.

Ce plan comprend la création de 130 lignes de bus privés et l’attribution de 54 lignes à l’entreprise de transport urbain et suburbain de la ville d’Alger, « ETUSA », qui utilisera 205 autobus.

De plus, la société nationale des chemins de fer algériens a lancé un programme de rénovation des lignes de chemin de fer autour d’Alger, avec un budget de 28 milliards de dinars pour les années 2023 et 2024, afin de réduire les temps de trajet et d’augmenter la fréquence des trains.

Modernisation et développement des infrastructures ferroviaires

Concernant la situation à la station de train de Tamanrasset, le ministre a précisé qu’un budget de plus de 250 millions de dinars a été réservé pour la réhabilitation de la gare actuelle et de ses quais. Les travaux de construction d’une nouvelle gare de 1400 m² ont déjà atteint 70 % de leur progression.

Pour améliorer le confort des passagers, la société nationale des chemins de fer a lancé un programme d’urgence pour moderniser et rénover les gares, en introduisant notamment des trains de nuit entre Alger et Tamanrasset, avec des “voitures-lits” entièrement rénovées.

En parallèle, des investissements sont prévus pour la réhabilitation des gares de Sétif et de Sidi Bel Abbès.

Le ministre a également abordé la question de la station de transport terrestre à la commune de El Kal, où des problèmes de disponibilité des terrains ont freiné les projets. Il a assuré que des recherches sont en cours pour résoudre cette problématique.

Par ailleurs, une réévaluation de la faisabilité du projet de tramway à Skikda sera effectuée, compte tenu des évolutions économiques et sociales récentes. En ce qui concerne la wilaya de Jijel, la compagnie aérienne nationale « Air Algérie » a augmenté la fréquence de ses vols vers cette région, ajoutant deux vols hebdomadaires à destination d’Alger et maintenant deux vols annuels vers Marseille.