Explosion d’un camion-citerne au Congo : au moins 230 morts, 105 blessés

Explosion d’un camion-citerne au Congo : au moins 230 morts, 105 blessés

Camion citerne cango.JPGL’explosion d’un camion-citerne accidenté rempli d’essence vendredi soir à Sange, un village de l’est de la RD Congo, a tué «plus de 230 personnes», selon un nouveau bilan fourni samedi à l’AFP par le gouverneur de la province du Sud-Kivu. Un précédent bilan de la Croix-Rouge congolaise faisait état de 220 morts et 214 blessés.

«Quand nous sommes arrivés à Sange (samedi) vers midi, nous étions à 230 morts. En notre présence, il y a eu trois autres corps qui ont été ajoutés.

Donc nous sommes à plus de 230 morts et 105 blessés», a affirmé Marcellin Cishambo, joint au téléphone depuis Kinshasa. «Une partie des blessés a été acheminée à l’hôpital d’Uvira», situé à 35 km au sud de Sange, a-t-il ajouté, et d’autres ont été transférés vers celui de Bukavu, le chef-lieu du Sud-Kivu, à environ 70 au nord de Sange, a-t-il ajouté.

Les secours «ont été organisés par les membres du service médical de Sange, de l’armée (congolaise) et du contingent médical pakistanais» de la Mission de l’ONU en RDC (Monusco), basé à Sange, a précisé le gouverneur.

«Les morts étaient en majorité des téléspectateurs qui suivaient le match de la Coupe du Monde entre le Brésil et la Hollande dans une salle de cinéma. Personne n’est sorti vivant de cette salle», a détaillé l’élu.