Evasion d’une prison belge : un Algérien condamné à 14 ans

Evasion d’une prison belge : un Algérien condamné à 14 ans

Le tribunal correctionnel de la ville de Namur, en Belgique, a condamné un homme d’origine algérienne à une peine de 14 ans, après que ce dernier s’est évadé de prison.

En effet, une peine de prison fixée à 14 ans a été prise à l’égard d’un ex-prisonnier algérien à la prison d’Andenne, ce jeudi 11 mars, pour évasion et prise d’otage. D’après le média belge « La dernière heure », l’individu est resté en cavale durant une période de 4 ans. La même source indique qu’après être retourné en Algérie pour y séjourner avec sa famille, le fugitif a été interpellé à Paris le 27 novembre dernier, suite à un contrôle et faisait opposition lors de ce 11 février.

Une affaire qui remonte à une dizaine d’années

Les faits de l’affaire remontent au 9 octobre 2011, soit le jour de l’évasion qui a eu lieu à la prison d’Andenne. Le prévenu, accompagné de plusieurs autres complices ont pris en otage 4 gardiennes avant de prendre la fuite dans des véhicules qui les attendaient sur le parking de l’établissement pénitentiaire. La même source rapporte qu’après avoir été interceptés lors d’une longue course poursuite, l’accusé a pu s’évader, après avoir purgé une peine de détention préventive de 4 ans.

Une fois interrogé, le suspect a nié avoir proféré des menaces de mort aux gardiennes.  ” Je ne conteste pas. C’était il y a 10 ans déjà. Je pettais les plombs à ce moment-là, mais ce n’est pas moi qui ai organisé cela. “, à t-il déclaré.

L’accusé, condamné à 20 ans de prison en 1995 pour une évasion similaire, a ajouté que  ” La bagarre n’était pas censée être une diversion. Je me suis emparé d’une personne. C’est un hasard si des gardiennes étaient là à ce moment et nous sommes partis avec deux d’entre-elles. “