États-Unis : Elton John a inauguré sa grande tournée mondiale d’adieu

jeudi 13 septembre 2018 à 15:17
Source de l'article : Lecourrier-dalgerie.com

L’immense chanteur et compositeur britannique, aujourd’hui âgé de 71 ans, a commencé une série de quelque trois-cents concerts qui seront donnés dans les plus grandes salles du monde durant trois ans.

Teintés de nostalgie ces récitals géants revisiteront les plus grands succès de sa carrière. Yellow Brick Road, telle est le nom de la grande tournée mondiale d’adieu de Sir Elton John. Le compositeur et chanteur anglais, l’homme aux trois-cents millions de disques, a voulu ainsi revenir à la source de son inspiration, Le Magicien d’Oz . Car déjà en 1973 dans le double album Goodbye Yellow Brick Road, désormais historique, il évoquait la fameuse Route de brique jaune qui devait conduire les héros du roman fantastique de L. Frank Baum à la Cité d’émeraude. C’est à Allentown en Pennsylvanie aux États-Unis qu’Elton John, a inauguré, le samedi 8 septembre, sa tournée d’adieu. S’accompagnant de son indispensable piano il a, comme il l’avait promis en début d’année, interprété magistralement ses plus grands succès. Avec ce concert inaugural, le premier d’une formidable série de trois-cents spectacles qui le feront voyager sur les cinq continents pour rencontrer une dernière fois ses fans, Elton John tient ici sa promesse: offrir un bel adieu à son public. Elton John a expliqué pourquoi il tirait sa révérence. Âgé aujourd’hui de 71 ans, récemment marié à son compagnon David Furnish, le chanteur, père aussi de deux enfants, consacrera après cet ultime tour de chant la plus grande partie de son temps à sa famille.

Des hommages à Aretha Franklin, Nelson Mandela et Stephen Hawking
Yellow Brick Road est empreint de toutes les nostalgies du chanteur. Pendant le spectacle, ses inconditionnels ont découvert des photos de son enfance et de son adolescence. Un film sur sa grand-mère adorée y a été aussi présenté. Il a également rendu des hommages appuyés aux personnalités qui l’ont marqué: la chanteuse Aretha Franklin, l’homme politique sud-africain Nelson Mandela et le physicien Stephen Hawking. Deux moments forts resteront gravés dans la mémoire des spectateurs. Quelques images rares firent revivre Marilyn Monroe pendant que la superstar interprétait son plus grand tube, Candle in the Wind. Le final, aussi, aura été particulièrement émouvant.
Dans le survêtement noir et rouge qu’il portait sur le fameux album de 1973 dédié au Magicien d’Oz, Elton John interpréta la chanson qui inspira son titre à cette pharaonique tournée d’adieu, Goodbye Yellow Brick Road…

A lire aussi :

Mots clés :

Laissez un commentaire :

Abonnez-vous à Algérie360 par email

Actualités en direct

Algerie360 - Rejoignez nous sur Facebook
39 queries in 0,250 seconds. https://www.algerie360.com/wp-content/themes/v3-5